fbpx

L’exposition à la lumière bleue diminuerait-elle l’espérance de vie?

L’œil humain est sensible à une bande étroite de longueurs d’ondes lumineuses allant du bleu (longueur d’onde courte et intensité énergétique élevée) au rouge (grande longueur d’onde et intensité énergétique inférieure). La lumière bleue représente environ le tiers du spectre de la lumière visible. Le soleil est notre source principale et naturelle de lumière bleue; Toutefois, grâce aux progrès technologiques, nous sommes également exposés à d’autres sources de lumière bleue, comme les écrans d’ordinateur, les écrans de téléphones portables, les téléviseurs à écran plat et les lumières DEL.

Bien que ces sources génèrent de la lumière bleue à une intensité bien inférieure à celle du soleil, nous nous y exposons pendant de plus longues périodes et à des distances beaucoup plus rapprochées. Cette pratique peut entraîner une fatigue oculaire parce que la lumière bleue se disperse davantage dans l’œil et n’est pas aussi facile à focaliser que la lumière de longueur d’onde d’énergie inférieure. Il en résulte un « bruit visuel » qui réduit le contraste et peut contribuer à la fatigue oculaire numérique.

La lumière bleue naturelle du soleil est importante pour maintenir le rythme circadien (notre cycle naturel de sommeil et d’éveil). Elle aide aussi à améliorer l’humeur, la mémoire et les fonctions cognitives.

Une trop grande exposition à la lumière bleue émise par les appareils électroniques, surtout le soir, peut perturber le sommeil et l’endormissement et contribuer à la fatigue diurne. Il a, en effet, été démontré que la lumière bleue supprime la production de la mélatonine, retarde l’endormissement et réduit la vigilance matinale. Le problème est particulièrement aigu chez les adolescents qui préfèrent décaler le cycle veille-sommeil comparativement à celui des jeunes enfants ou des adultes.

l’abus d’écran pourrait s’avérer dangereux pour la santé, au-delà des troubles du sommeil déjà constatés.

Une exposition prolongée à la lumière bleue au cours d’une vie, en particulier celle qui émane du soleil, peut être nocive pour les yeux. Elle cause des affections comme les cataractes (opacification du cristallin entraînant une diminution de la vision) et des signes ressemblant à une dégénérescence maculaire (détérioration de la partie centrale de la rétine, essentielle pour lire, conduire, reconnaître les couleurs et les visages).

Des études ont montré que c’est l’exposition cumulative à la lumière bleue et aux rayons ultraviolets qui cause ces effets. Les enfants sont plus vulnérables à l’incidence des rayons ultraviolets et de la lumière bleue parce que leur cristallin est moins capable de filtrer la lumière bleue à haute énergie.

Une étude réalisée à l’Oregon State University a analysé la réaction de drosophiles face à une exposition prolongée à cette lumière et révèle qu’une exposition prolongée à la lumière bleue pourrait affecter les cellules nerveuses et réduire l’espérance de vie humaine.

Avec la multiplication des écrans, l’homme est de plus en plus exposé à d’importantes quantités de lumière qui se trouvent dans le bleu du spectre. Ces lumières sont principalement dans les LED des écrans.

Pour analyser la réaction  des  mouches drosophiles face à l’exposition à la lumière bleue, des dizaines de mouches ont  été divisées en différents groupes avec différentes expositions à la lumière bleue. Ces insectes sont des sujets d’étude parfaits, puisqu’ils possèdent un mécanisme de développement similaire à celui de l’Homme.

Les résultats ont démontré que les mouches exposées à des cycles alternant 12 heures de lumière bleue et 12 heures d’obscurité avaient une espérance de vie bien réduite en comparaison aux mouches gardées dans l’obscurité totale ou dans une lumière blanche filtrant les longueurs d’ondes de lumière bleue.

Les mouches avaient également subi un vieillissement accéléré. Des dommages ont été observés sur les cellules rétiniennes. Les chercheurs ont également fait état d’une neurodégénérescence et d’une mobilité aliénée. Conclusion : La lumière bleue endommagerait les cellules nerveuses.

L’étude révèle également que la lumière bleue avait augmenté le stress chez les mouches les plus âgées.

Les experts expliquent que les dommages cérébraux ne sont pas dus à la dégénérescence de la rétine puisque certains insectes dénués d’yeux ont développé les mêmes troubles.

Lire aussi: À quelle fréquence faut-il changer ses draps de lit?

Alors que la technologie LED n’est pas utilisée depuis assez longtemps pour en connaître ses effets sur les hommes, c’est la première fois que l’on associe directement l’exposition à la lumière bleue à une diminution de l’espérance de vie.

Il est connu que la rétine peut être endommagée par la lumière du soleil, mais peu de données sont disponibles en ce qui concerne les lésions causées par la lumière artificielle. Cette lumière bleue est émise en particulier par les écrans LED des ordinateurs ou encore des téléphones mobiles. De nombreuses études ont en revanche prouvé que s’exposer en excès à ce type d’écran le soir provoque une baisse de somnolence et retarde l’endormissement avec une dette de sommeil si l’heure de lever n’est pas retardée. Pour limiter ce risque: il est recommandé de veiller à réduire la durée d’exposition aux écrans, les sortir de la chambre et interrompre leur utilisation au moins 1 h avant le sommeil. Il demeure donc important de se protéger préventivement.

Conseils pratiques :

  • À l’intérieur, privilégiez l’éclairage de type « blanc chaud » avec une température de couleur inférieure à 3 000 K.
  • Utilisez les verres de lunettes anti-lumière bleue pour vos écrans.
  • Certains appareils comme les smartphones et les écrans d’ordinateurs peuvent être configurés pour ne pas émettre de lumière bleue.
  • Des logiciels gratuits peuvent également être installés pour réguler la couleur de votre écran et préserver vos yeux.
  • Une alimentation saine, riche en légumes verts feuillus et en fruits colorés, est importante pour une bonne santé générale ainsi que pour la santé visuelle. Une alimentation saine fournit les vitamines et les minéraux essentiels à la santé visuelle et contribue aux défenses naturelles des yeux contre les effets de la lumière bleue.
  • La qualité du sommeil est essentielle à l’attention, l’apprentissage, l’humeur et le bien-être général.  On peut réduire au minimum les effets de la lumière bleue sur le cycle du sommeil en évitant les écrans lumineux deux à trois heures avant le coucher et en recherchant une certaine exposition à la lumière extérieure du jour tôt dans la journée.

Lire aussi: Recette spéciale pour un teint éclatant

Notons que l’exposition prolongée au soleil endommage l’œil. Par conséquent, il est bon de protéger les yeux du soleil, notamment en portant des lunettes de soleil qui filtrent les rayons UV. Aucune donnée clinique ne confirme que la lumière bleue artificielle de faible intensité et des périodes d’exposition plus courtes sont nocives pour l’œil. Les recherches selon lesquelles la lumière bleue a un effet nocif sur les cellules oculaires n’ont été menées qu’in vitro (en laboratoire) et non sur l’œil humain vivant.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Une boufée d’espoir aux habitants du village de Togbodji

Lire le suivant

LE BLANC-MANGER À LA NOIX DE COCO

One Comment

  • c’est vraiment une nécessité de se protéger pour les risques professionnels aussi : Les impacts visuels de la lumière HEV (Haute Énergie Visible) ou « lumière bleue » diffusée par de nombreuses sources de lumières artificielles des LED (Light Emitting Diode) sont nocifs pour les yeux lors d’expositions fréquentes et prolongées : or, téléviseurs, écrans d’ordinateur, et surtout ampoules LED d’éclairage à basse consommation des locaux professionnels ou commerciaux … émettent des rayonnements de lumière bleue intenses, et de nombreux travailleurs y sont exposés toute la journée : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/eclairage-des-locaux/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=67&dossid=525

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.