fbpx

Burkina-Faso/ Le Fespaco 2021 se tiendra en octobre prochain

Fespaco-MyAfricaInfos

Fespaco-MyAfricaInfos

La 27e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (Fespaco), est désormais programmé sur le mois d’octobre 2021.

Le Fespaco, principal rendez-vous du cinéma en Afrique depuis 1969, se tient tous les deux ans à Ouagadougou. Il s’agit d’un rendez-vous cinématographique hors norme qui représente la fierté de tout un pays. En temps normal, il prévoit 450 projections et réunit 5 000 professionnels du cinéma et des médias d’Afrique et de la diaspora, ainsi que 100 000 spectateurs environ dans les différentes salles de la ville.

Cette année, initialement prévue du 27 février au 6 mars 2021, le 27e rendez-vous du cinéma africain (Fespaco 2021) fut reporté à cause de la situation sanitaire actuelle et aura finalement lieu du 16 au 23 octobre prochain à Ouagadougou au Burkina-Faso.

Fespaco-MyAfricaInfos

 « Nous avons soumis le rapport sur le Fespaco pour demander que la tenue soit effective » a déclaré le ministre de la culture Élise Thiombiano, expliquant que cette décision fait suite au recul de la maladie à Coronavirus qui avait justifié le précédent report.

 « Nous travaillons en partenariat avec le ministère de la santé pour que tout soit mis en œuvre pour qu’on puisse prendre en charge tous les festivaliers, particulièrement ceux venant de l’étranger ou de l’intérieur du pays », a-t-elle rassuré.

 « Les données sur l’épidémie de Covid-19 permettent de reprogrammer le festival », a informé le ministre de la communication, Tamboura Ousseni. L’organisation de toutes les activités devra toutefois tenir compte des gestes barrières et des mesures sanitaires.

Le marché international du cinéma (MICA) qui est aussi un rendez-vous important où les producteurs, les cinéastes, les réalisateurs échangent et discutent autour d’un certain nombre de programmes a également été maintenu.

 « Tout ce que ce que nous avons généralement comme manifestations autour du Fespaco sera maintenu : les cérémonies officielles (ouverture et clôture), les rencontres entre partenaires, la rue marchande, le marché international du cinéma et de l’audovisuel (MICA) », a soutenu le ministre de la Culture.

Alex Moussa Sawadogo, Délégué général du festival, avait estimé dès janvier que « la tenue du festival est importante pour le public mais aussi pour les professionnels du secteur car la situation sanitaire a des répercussions sur l’industrie cinématographique africaine. »

Fespaco-MyAfricaInfos
Fespaco-MyAfricaInfos

L’annonce du report en octobre sera donc une bonne nouvelle pour tout le secteur de l’audiovisuel africain.

 « Nous attendions 800 films mais à ce jour nous avons enregistré 900 films provenant 28 pays dont 71 films pour le Burkina Faso », s’est réjoui Mme Thiombiano.

Le thème retenu cette année est :  ‘’Cinéma d’Afrique et de la diaspora : nouveaux talents, nouveaux défis’’ et le pays invité d’honneur est le Sénégal.

Selon le ministre Tamboura, le budget prévisionnel de cette 27ème édition du fespaco se situe à un peu plus de 2 milliards de francs Cfa provenant du budget de l’État et des partenaires techniques et financiers.

Lire aussi: Cameroun / Samuel Eto’o reçoit le titre de Docteur Honoris Causa à Lyon (France)

Notons qu’au “pays des hommes intègres”, le Fespaco reste une des rares manifestations contribuant au rayonnement mondial du Burkina-Faso qui se trouve depuis 2015 dans une situation de plus en plus délicate par rapport à la menace du jihadisme dans la région.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Togo/ Une entreprise recrute un Développeur Web

Lire le suivant

La réflexologie, qu’est-ce que c’est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *