fbpx

Twitter choisit le Ghana comme le siège de ses opérations en Afrique

Aapplication-Twitter-MyAfricaInfos

Aapplication-Twitter-MyAfricaInfos

Considéré comme un champion de la démocratie en Afrique, le Ghana est également qualifié de partisan de la liberté d’expression, de la liberté en ligne et de l’Internet ouvert. Ce sont des valeurs que défend le réseau social Twitter en choisissant ce pays comme lieu d’implantation de son siège en Afrique.

Le directeur de Twitter, Jack Patrick Dorsey, a annoncé lundi 12 avril 2021 la mise en place de sa société au Ghana afin de faciliter la participation de la population africaine sur ce réseau et offrir des expériences plus pertinentes à tous ses abonnés.

Via un tweet ce dernier a posté :

“Twitter is now present on the continent. Thank you, Ghana and Nana Akufo-Addo.”

(« Twitter est désormais présent sur le continent. Merci, Ghana et Nana Akufo-Addo ».)

Réagissant à la nouvelle, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a twitté :

“The choice of Ghana as HQ for Twitter’s Africa operations is excellent news. Government and Ghanaians welcome very much this announcement and the confidence reposed in our country.”

Ghana-President-Nana-Akufo-Addo-MyAfricaInfos

(« Le choix du Ghana comme siège des opérations africaines de Twitter est une excellente nouvelle. Le gouvernement et les Ghanéens accueillent très favorablement cette annonce et la confiance accordée à notre pays. ».)

Il a également révélé qu’il avait tenu une réunion virtuelle avec Dorsey le 7 avril dernier où les deux parties auraient pu finaliser l’accord.

“As I indicated to Jack in our virtual meeting on 7th April 2021, this is the start of a beautiful partnership between Twitter and Ghana, which is critical for the development of Ghana’s hugely important tech sector. These are exciting times to be in and to do business in Ghana”.

(« Comme je l’ai indiqué à Jack lors de notre réunion virtuelle du 7 avril 2021, c’est le début d’un beau partenariat entre Twitter et le Ghana, qui est essentiel pour le développement du secteur technologique extrêmement important du Ghana. C’est une période passionnante pour les affaires au Ghana. »), a-t-il ajouté.

L’objectif est de servir la conversation publique, qui est essentiel car pour Twitter, les pays africains ont plus que jamais besoin de “ start-ups ” pour soutenir l’innovation.

“Aujourd’hui, conformément à notre stratégie de croissance, nous sommes ravis d’annoncer que nous construisons maintenant activement une équipe au Ghana. Pour vraiment servir la conversation publique, nous devons être plus immergés dans les communautés riches et dynamiques qui animent les conversations qui ont lieu chaque jour à travers le continent africain.” a souligné Twitter.

Après cette annonce, Twitter a dévoilé ses plans de recrutement. Cette offre concerne des spécialistes qui rejoindront plusieurs équipes comprenant les produits, la conception, l’ingénierie, le marketing et les communications.

” Nous recherchons des spécialistes pour rejoindre plusieurs équipes incluant les produits, la conception, l’ingénierie, le marketing et les communications. Tous les détails sur les offres d’emploi actuelles sont disponibles sur le site Twitter Careers. Conformément à nos politiques existantes de la FMH, nous sommes impatients d’accueillir et d’intégrer à distance nos nouveaux membres de l’équipe afin que nous puissions avoir un impact immédiat tout en explorant l’opportunité d’ouvrir un bureau au Ghana à l’avenir.” a communiqué la société Twitter.

Pour la raison du choix du Ghana, Twitter a déclaré qu’il a choisi le Ghana parce que le pays est partisan de la liberté d’expression, de la liberté en ligne et de l’Internet ouvert, dont Twitter est également un défenseur.

Logo-twitterJack-MyAfricaInfos

Par ailleurs l’autre raison liée au choix du Ghana est la présence du Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine dans le pays. Selon Twitter l’implantation de cette structure africaine vise à établir une présence dans la région et soutiendra ses efforts en vue d’améliorer et s’adapter à son service à travers l’Afrique.

Selon Twitter, la décision de lancer son expansion africaine avec le Ghana découle des relations du pays avec la ZLECAf et de son ouverture vers Internet.

Cette nouvelle survient près d’un an et demi après la visite de Dorsey avec son équipe Twitter en Afrique pour la première fois en novembre 2019. Au cours de sa tournée sur le continent, il a visité le Ghana, l’Éthiopie, le Nigéria et l’Afrique du Sud, où il a rencontré différents leaders de l’industrie et de la technologie ; parties prenantes sur les questions concernant Twitter et Bitcoin.

Jack Patrick Dorsey a déclaré qu’il retournerait sur le continent pour vivre six mois à la mi-2020, mais la pandémie a fait en sorte que ce plan soit souillé. Depuis lors, ce dernier ou l’équipe Twitter n’ont pas beaucoup communiqué sur la visite, bien qu’en septembre, la société ait par la suite noué des partenariats en matière de santé mentale et de culture avec des communautés locales à travers les pays notamment Afrochella et The HackLab Foundation au Ghana, Amref Health Africa au Kenya et Mentally Aware Nigeria Initiative (MANI) au Nigéria.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Entreprendre pour changer sa vie: Papy Blogueur vous donne les clés pour devenir un(e) vrai(e) Boss

Lire le suivant

Un incendie de forêt sur les pentes de la table de montagne à capetown en Afrique du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *