fbpx

Trucs et astuces santé: Que savez-vous du « Cumin »?

Tout comme l’anis vert, Le cumin ou « Cuminum cyminum » est une plante herbacée annuelle de la famille des Apiacées.

S’il y a bien une épice qui est autant utilisée comme condiment que comme remède, notamment en médecine traditionnelle, surtout indienne, il s’agit bien du cumin en poudre ou en graines ! Souvent employé pour soulager les digestions difficiles, douleurs et spasmes de l’estomac et les douleurs menstruelles, gastrites, inflammations rhumatismales, hépatites et fièvres, le cumin est antalgique, anti-inflammatoire, antispasmodique et antipyrétique.

Le cumin, graine de la plante Cuminum cyminum, est remarquable de par sa concentration en :

Fer , essentiel au transport de l’oxygène dans le corps.

Magnésium, pour un bon fonctionnement du système digestif.

Phosphore, essentiel au bon fonctionnement des cellules nerveuses, indispensable au bon dynamisme musculaire et cérébral.

Bêta carotènes, des antioxydants qui permettent de lutter contre le vieillissement cellulaire et aussi  des  flavonoïdes, tanins, mucilages, vitamines B1, B2, B6, B9 (acide folique), PP, C, K, etc.

Le cumin contre les troubles digestifs

Le cumin est une épice efficace pour prévenir et soulager la plupart des problèmes liés à la digestion, ainsi que réduire les infections d’origine alimentaire. Sa consommation est recommandée en cas de digestion difficile, flatulences, coliques, diarrhées, constipations, douleurs abdominales et stomacales.

L’épice possède des propriétés carminatives et antispasmodiques, c’est-à-dire qu’elle va permettre de soulager les ballonnements, les maux d’estomac, et de façon générale les spasmes du tube digestif. Par exemple, les personnes qui digèrent mal le chou ou les légumineuses devraient essayer d’ajouter une cuillère à café de graines de cumin dans l’eau de cuisson, c’est très efficace.

Il augmente la libération de protéines digestives dans la bouche, l’estomac et l’intestin grêle, afin d’avoir une digestion plus efficace, et augmente aussi la libération de la bile du foie qui contribue à digérer les graisses et certains nutriments dans l’intestin.

Excellent diurétique, le cumin stimule la bonne élimination urinaire et participe à nettoyer le système rénal, généralement sous forme d’infusion.

Il stimule la production des enzymes intestinaux et favorise l’assimilation des nutriments et des minéraux.

Un allié contre le cholestérol et une action amincissante

De nombreuses études ont montré les vertus anticholestérols du cumin. C’est une épice minceur très efficace, pour perdre du poids.

Contre le diabète

Le diabète est une maladie chronique dont le symptôme est un niveau irrégulier de sucre dans le sang. Ce niveau de sucre augmente le risque de maladie cardiaque et d’AVC, provoque la cécité et les maladies rénales. Le cumin peut alors se porter à votre secours.

Dans une étude réalisée en Inde, les scientifiques ont traité des animaux de laboratoire atteint de diablète de type 2 avec la mycumine ou le glibenclamide un médicament antidiabétique.

Ils ont constaté que les deux ont permis de réguler les niveaux de cholestérol et de triglycérides, les graisses sanguines nocives pour le cœur, courantes chez les personnes atteintes de diabète.

Les animaux ont également connu une réduction significative du taux d’HbA1c, et des niveaux inférieurs de graisse et d’inflammation dommageables dans les cellules du pancréas.

De plus, les personnes atteintes de diabète présentent 60% de risques supplémentaires de développer des cataractes.

Hors, dans une autre étude animale menée en Inde, des chercheurs ont testé le cumin contre la maladie oculaire et ont trouvé que l’administration de poudre de cumin aux rats diabétiques a retardé la progression de la cataracte, en empêchant les changements dans la lentille causés par l’hyperglycémie.

Le cumin est donc capable de retarder la progression de la cataracte causée par le diabète et la maturation.

Contre l’anémie

Une cuillère à café de cumin en poudre contient en moyenne 1,4 mg de fer, ce qui correspond à plus de 17,5% de l’apport journalier recommandé (AJR) en fer pour un adulte.

Il existe peu d’aliments aussi riche en fer que le cumin, ce qui en fait une bonne source, même dans les quantités minimes que l’on utilise pour aromatiser les plats.

Effet stimulant sur la lactation

Le cumin est une épice galactogène qui stimule les montées de lait des mamans qui allaitent. Pour cela, elle est souvent associée au fenouil et au carvi, puis consommée sous forme de tisane.

Effet protecteur sur les os

Le cumin est riche en phytoestrogènes, et des chercheurs ont montré que ces composés permettent de fixer le calcium dans les os.

Dans une étude menée en Inde sur des animaux atteints d’ostéoporose, les chercheurs ont vu une plus grande densité osseuse chez les groupes prenant du cumin que les autres.

Contre les rhumes

Pour aider à soigner un rhume, on peut employer le cumin qui possède des vertus antiseptiques et antivirales, qui accélèrent la guérison.

Action sur les menstruations

Le cumin facilite les règles menstruelles, grâce à ses propriétés emménagogues favorisant la circulation sanguine dans l’utérus.

 Comme anti-inflammatoire

Le cumin possède des vertus anti-inflammatoires permettant d’inhiber l’inflammation, notamment rhumatismales. Il pourrait donc être utile dans le traitement des maladies inflammatoires.

Comme anti-âge

Le cumin est une épice à très forte teneur en antioxydant : vitamine C, A, polyphénols, terpènes, flavonoïdes, alcaloïdes, etc.

Les antioxydants permettent de ralentir le stress oxydatif qui entraîne un vieillissement prématuré des cellules, et accélère le vieillissement de l’organisme, entrainant toutes sortes de maladies liées au vieillissement, comme le cancer.

Contre le cancer

Au-delà des antioxydants, le cumin contient de la thymoquinone, une substance qui, d’après des études réalisées sur des animaux, diminuerait le risque de cancer, particulièrement du côlon, du sein, du poumon et du col de l’utérus.

Il  aurait aussi une action préventive sur l’apparition des cancers, particulièrement le cancer de l’estomac et du foie.

On lui attribue une action protectrice du système cardio-vasculaire et des vertus aphrodisiaques, notamment chez les Arabes qui préparaient un mélange de cumin, de poivre et de miel pour stimuler la libido.

Par ailleurs, certaines études, ont montré que les composants de cumin permettent de réduire le comportement de dépendance et les symptômes de retrait, donc permettraient d’aider au sevrage des drogues.

Généralement, il est conseillé de consommer le cumin sous forme d’infusion ou directement dans les aliments.

Infusion de cumin

Faites bouillir 200 ml d’eau. Ajoutez une cuillère à café de graines de cumin environ 2 g à infuser pendant 10 min, hors du feu. Vous pouvez utiliser une grosse cuillère à café de cumin en poudre si vous n’avez pas de graines.

À Consommer 2 fois par jour.

En cuisine, le  cumin peut être employé  comme aromate. Il est très facile d’utilisation et se marie à tous les plats salés.

En cas de piqûre de scorpion, mélangez du cumin moulu au jus d’oignon et formez une pâte que vous appliquerez sur la piqûre.

Bon à savoir :  L’huile extraite des graines de cumin est utilisée comme agent larvicide et antiseptique, tuant même des souches de bactéries résistantes aux autres antiseptiques.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Un Tanzanien devenu millionnaire grâce à des tanzanites (pierres précieuses)

Lire le suivant

Les recettes de vinaigrette pour relever le goût de vos plats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *