fbpx

Togo/ Ayao Patrick Missodey, le célèbre joaillier est mort

Patrick-Ayao-Missodey-MyAfricaLive

Patrick-Ayao-Missodey-MyAfricaLive

Le deuil de toute une génération. L’Italie avait eu Alfredo Ravasco et le Togo Ayao Patrick Missodey, un joaillier de renom. Pourtant en pleine ascension dans son domaine d’activité, le fils de Papa teacher et de Maman Françoise est décédé à Dakar au Sénégal. Il quitte en toute discrétion pour le monde des étoiles.


De la passion, il en avait eue dès sa tendre enfance pour la bijouterie-joaillerie. En la matière, il fit ses premières armes auprès d’un maître, le goldsmith Kokou Sedoufio alias « Gninin Sika » dont le très connu atelier était situé près des latrines publiques et face à l’ex Better Bar à la lisière des quartiers Bè-Kpéhénou –Lom-Nava, à Lomé.


Aussitôt sa formation terminée dans les années 80, Patrick aussi un grand voyageur dans l’âme mit d’abord le cap sur le Mali, un passage aux Etats-Unis d’Amérique puis au Canada avant de s’installer « définitivement » sur la terre africaine du Sénégal. Une solution envisagée, car étant contraint de suivre à chaque affectation, son épouse, une fonctionnaire dans le système onusien.
Joaillier d’expériences variées; Patrick adorait travailler sur l’or et les pierres précieuses. A l’atelier « les Bijoux Missodey » à Montréal au Canada, « Toutouvi » avait fabriqué et proposé a la grande satisfaction de ses nombreux clients; bagues de fiançailles, de mariage, gourmettes, colliers et autres façonnés sur mesure. Aimant travailler à la main, il était un créateur très inventif avec plusieurs décennies d’expériences.

Patrick-Ayao-Missodey-MyAfricaLive
Patrick-Ayao-Missodey-MyAfricaLive


Nous nous sommes dit qu’il fallait le faire découvrir à ses compatriotes.  » Bien d’accord, tu me fais signe quand tu voudras  » m’avait –il dit récemment au détour d’un échange. Mais bien désolant d’apprendre que l’anonyme apprenti à Bè –Kpéhénou devenu un AS en matière de joaillerie sous d’autres cieux, soit parti sur la plante des pieds pour le monde du silence. Que du vide devant ses proches et ses amis.

Lire aussi: All music Awards 2020 s’annonce en toute beauté avec tant de suspens


Plus que des vicissitudes de la vie, les rues des enfants de Bè-Kpéhénou –Lom-Nava à Lomé se sont séparées. Où qu’ils se trouvent, ce deuil est le leur. Insatiable, vorace et cupide a la manière d’un tas d’ordures; Kudzesu, la mort, cet hydre à mille têtes, leur a arraché le frère, l’ami d’enfance, le voisin au sourire contagieux. Pour toujours !
L’Italie avait eu Alfredo Ravasco. La Providence a fait naître Patrick Ayao Missodey au Togo. Parti bien vite sans vider son carquois, le très brave bijoutier- joaillier à la légendaire bonne humeur et aux mains scintillantes est là, mais ne sera plus là. Plus qu’un désarroi.

By Ekoué Satchivi

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Bénin/ Bien que diplômé en finances, KADEGNON Joresse Boladji se préfère Styliste

Lire le suivant

Togo/ All Music Awards: Élisabeth APAMPA, la chargée de la communication dévoile tout sur l’organisation de cette année

One Comment

  • Repose en paix cher frère. Nous sommes heureux que le Seigneur t’ai mis sur notre chemin. Courage à tous les proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.