fbpx

“SBAS”, un nouveau système de navigation par satellite à l’aéroport de Lomé

Le-SBAS-en-demonstration-a-Lome_MyAfricaInfos

Le-SBAS-en-demonstration-a-Lome_MyAfricaInfos

L’Aéroport international Gnassingbé Eyadema (AIGE) a accueilli mercredi 27 janvier 2021 le premier vol de démonstration des services ‘‘SBAS” (Satellite Based Augmentation System) dans l’optique d’améliorer la sécurité et l’efficacité des vols. Une série de démonstrations et de formations sur le système SBAS de navigation par satellite (Galileo) s’annonce ainsi sur trois jours à l’aéroport de Lomé.

Le SBAS est un système de navigation par satellite qui permet aux avions de ne plus être dépendants d’un contrôle au sol et de ses infrastructures aéroportuaires quel que soit les conditions météorologiques.

Accueilli depuis hier, une série de formation sur ce système de navigation par satellite se tiendra jusqu’au vendredi 29 janvier. Les participants de cette formation seront entretenus sur les avantages dudit système pour l’Afrique.

Cet évènement est organisé par l’Agence nationale de l’aviation civile du Togo, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) avec la participation d’Airbus, d’ATR, de Boeing, d’Air France, d’Asky et de EGNOS-Africa Joint Programme Office (JPO).

Le-SBAS-en-demonstration-a-Lome_MyAfricaInfos

Selon les experts du domaine, le système ‘‘SBAS” permet de se poser presque n’importe où, y compris sur de petits aéroports qui ne possèdent pas les équipements nécessaires faute de moyens financiers ou en raison d’un faible trafic qui ne nécessite pas de réaliser de lourds investissements.

C’est une technologie qui offre beaucoup d’avantages aux compagnies aériennes de même qu’à l’Asecna qui pourra ainsi réduire drastiquement ses coûts opérationnels.

Plusieurs vols de démonstration auront lieu pour expliquer tous les avantages du système en Afrique.

Soulignons que l’Airbus A350 est livré d’usine avec le SBAS, mais pas la plupart des modèles qui desservent l’Afrique notamment A330, A320, B787, B777 etc.

Désormais au Togo, les aérodromes régionaux comme celui de Sokodé ou de Djangou pourraient être totalement opérationnels une fois qu’un avion est équipé du SBAS, ce parfait outil de désenclavement pour les pays africains.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

AfriStack ; un incubateur multitâche

Lire le suivant

Du “Africa Tennis” fait maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *