fbpx

Santé /Désormais un centre de traitement du cancer au Togo

Centre innternational de Cancérologie de Lomé

Centre innternational de Cancérologie de Lomé

Le Togo s’est doté d’un centre de cancérologie et a procédé à son inauguration le jeudi 03 novembre 2022.

Engagé dans la lutte contre le cancer, le Togo dispose désormais d’un centre international de traitement de Cancer dans la Capitale Lomé. Ledit centre baptisé Centre International De Cancérologie de Lomé (CICL), implanté dans la Commune du Golfe 5 au quartier Amadahomé rue de l’Écosse, derrière le Lycée technique, a été inauguré le 03 novembre dernier par le ministre de la santé, Moustafa Mijiyawa.

La cérémonie a vu la présence de plusieurs autorités politiques, religieuses, traditionnelles, des partenaires techniques et financiers et d’éminents spécialistes de la cancérologie venus des quatre coins du monde.

Considéré comme l’un des plus grands et équipés centres de cancérologie dans la sous-région, le Centre international de Cancérologie de Lomé (CICL) pourra fournir la radiothérapie, la chimiothérapie, l’imagerie, le dépistage, la prévention et les soins de supports.

« Pour traiter le cancer, nous avons essentiellement trois grandes armes, la chirurgie, la radiothérapie et la chimio. On a déjà des chirurgiens, il y a la chimio qui se fait. Ici, nous faisons la chimio et la radiothérapie. », a indiqué Dr Adamah Diakité, Onco-radiothérapeute et Directeur médical du CICL.

Il faut souligner que l’ouverture de cette infrastructure sous régionale est le fruit d’un partenariat public-privé. Doté d’équipements de dernière génération pouvant traiter tous les types de cancer, cette unité de santé compte offrir des prestations de standards internationaux aux patients.

En rappel, au Togo, plus de 5 000 cas et près de 3 470 décès ont été recensés en 2020. La création du CICL est une initiative très bénéfique pour la population et un moyen de dépistage rapide afin d’éviter de nombreux cancers sous des formes graves.

« Avec ce dépistage précoce, on arrive à découvrir tôt le cancer. Tout cancer diagnostiqué et pris en charge tôt guéri à 100%. Avec ce dépistage précoce et l’arsenal thérapie complété par la radiothérapie, plus personne ne doit mourir du cancer au Togo », a déclaré Mme Adjenou Rose directrice du CICL.

 Le CICL est membre d’un groupe international, actif dans le traitement du cancer, avec des représentations en France et au Luxembourg. La directrice du CICL invite donc les togolais à se faire dépister au moins une fois l’année dans ledit centre.

« La radiothérapie n’existait pas au Togo. Aujourd’hui, dans ce centre, elle est disponible et pas n’importe quel type, c’est la radiothérapie VMAT mais à moindre coût. Nous avons tenu compte du niveau de vie de la population et nous avons l’un des coûts les plus bas de la sous-région », a-t-elle affirmé.

Les promoteurs du CICL assurent que le centre offre les mêmes traitements qu’en Europe et aux Etats-Unis à moindres frais.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Les USA ont décidé d’exclure le Burkina Faso de l’accord commercial AGOA.

Lire le suivant

Omototunde ; un Panafricaniste hors pair s’en est allé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.