fbpx

Rwanda : Le secteur privé bénéficiera de 150 millions de dollars pour relancer l’économie

Rwanda/Le secteur privé bénéficiera de 150 millions de dollars pour relancer l'économie

Rwanda/Le secteur privé bénéficiera de 150 millions de dollars pour relancer l’économie

Afin de stimuler la croissance et atténuer l’impact de la pandémie de covid 19 sur l’économie, le Rwanda compte verser 150 millions de dollars aux entreprises du secteur privé.

Cette somme  qui servira à stimuler l’économie sera prélevé sur les fonds de relance économique de 250 millions de dollars lancé en juin 2021. Par ailleurs, elle est spécialement destinée au secteur manufacturier, et permettrait par conséquent d’accroître la production locale.

Il faut souligner qu’au Rwanda, l’ industrie manufacturière est un secteur-clé qui attire plusieurs investisseurs.

Selon Africanews, la  première phase d’aide avait donné la priorité aux secteurs les plus touchés par la pandémie, notamment l’industrie hôtelière. Ainsi, face à l’inflation , le pays de Paul Kagame veut saisir le taureau par les cornes et  n’hésite pas à prendre des mesures  qu’il faut pour soutenir l’économie.

Notons que l’an dernier, l’Etat a subventionné le carburant et les transports, rendant les prix des transports moins chers pour le public.

Tout comme le Rwanda, de nombreuses économies africaines, tentent toujours de se remettre de l’impact économique négatif de la pandémie de COVID-19. Malgré leurs efforts, la guerre en Ukraine a aggravé la situation économique mondiale. Partout, les prix des produits de base ont augmenté.

Rappelons que les prix des denrées avaient déjà connu des augmentations avant la guerre mais la situation s’est depuis empirée.

Toutes les régions ont subi les conséquences de ces deux crises. Mais l’Afrique subsaharienne est particulièrement vulnérable, en raison de sa dépendance aux échanges de denrées alimentaires, et la prévalence de l’insécurité alimentaire.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Première édition du concours « Le Lai du Togolais »

Lire le suivant

Diaspora / Nickel, la Togolaise de Bruxelles qui fait bouger les lignes

One Comment

  • C’est une très bonne nouvelle, pourvue que ces entreprises bénéficient réellement et non les entreprises des politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.