fbpx

Parlons du manque de sommeil

Manque de sommeil_MyAfricaInfos

Exhausted young businessman yawning at work in office

Le manque de sommeil, lorsqu’il s’installe, peut donc finir par occasionner de vrais problèmes de santé : fatigue chronique, troubles de la concentration, obésité, diabète ou encore irritabilité. Certaines études suggèrent même un lien entre manque de sommeil et cancers ou Alzheimer.

Le manque de sommeil est néfaste pour la santé et les personnes qui dorment moins de sept heures par nuit présentent un risque accru de maladie cardiaque.

Les effets du manque de sommeil

  • Le manque de sommeil peut amplifier les troubles de l’humeur et de l’anxiété préexistants en augmentant l’instabilité émotionnelle, l’irritabilité et la fatigue;
  • Dégradation du rythme biologique et des cycles du sommeil, de surmenage, voire d’insomnies;
  • Diminution des performances dans la journée;
  • Irritabilité;
  • Éventuel développement de maladies psychosomatiques telles que les allergies, l’asthme, le mal de dos, l’hypertension, les migraines, le diabète. En effet, le système immunitaire devient plus sensible;
  • Manque de concentration et de mémoire car il devient alors plus difficile de retenir des choses, d’apprendre et faire face aux imprévus.

Soulignons que les insomniaques seraient 5 fois plus susceptibles de souffrir de dépression et d’anxiété.

Quelques conseils pour pallier au manque de sommeil

  • Ne pas s’acharner à trouver le sommeil car ceci risque d’ augmenter la tension nerveuse et donc compliquer l’arrivée du prochain cycle de sommeil.
  • Il vaut mieux s’occuper avec des activités calmes et reposantes et attendre que la fatigue revienne.
  • Se coucher et se lever de manière constante, ce qui va synchroniser votre rythme biologique
  • Choisir une literie adaptée à votre confort et à vos besoins.
  • Faire de l’exercice physique.
  • En effet, pratiquer une activité sportive va vous permettre de vous dépenser et d’évacuer le stress.
  • Avoir des heures de repas fixes et éviter des repas trop lourds avant de dormir. Les sucres lents favoriseront l’endormissement. De même, éviter la caféine et l’alcool qui peuvent nuire à votre sommeil.
  •  Se relaxer, par des exercices respiratoires par exemple et apprendre à faire le vide dans sa tête.

⚠️Mieux vaut donc éviter d’accumuler les dettes de sommeil, sinon les problèmes de santé s’accumulent. Dormir trop peu stimule l’appétit et favorise l’obésité, le diabète et l’hypertension.

Notons que le sommeil régule l’activité de certains gènes, associés à l’inflammation, à l’immunité, au diabète, au risque de cancer etc.

Cependant dormir trop longtemps présente aussi des risques : plus de neuf heures de sommeil régulier peut aussi être un indicateur de maladies, dont les maladies cardio-vasculaires.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Mini pizza à la libanaise : « Les shifa »

Lire le suivant

Elles et les Médias/ « Développez votre culture personnelle et votre connaissance linguistique »: Aimée Moukouri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *