fbpx

Parlons de la procrastination !

procrastination-MyAfricaInfos

procrastination-MyAfricaInfos

La procrastination est un terme utilisé en psychologie, qui renvoie à l’habitude pour une personne, de reporter à plus tard des tâches ou des activités prioritaires, et de les remplacer par des activités d’importance secondaire. C’est une forme d’endettement parce que vous payez dans le futur le prix de ne rien faire dans le présent. Comment cela s’explique-t-il ?

Le mot Procrastination vient du latin « procrastinate » qui signifie remettre au lendemain.

La procrastination est donc une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions qu’elles soient limitées à un domaine précis de la vie quotidienne ou non. Le « retardataire chronique », appelé procrastinateur, n’arrive pas à se « mettre au travail », surtout lorsque cela ne lui procure pas de satisfaction immédiate.

Le problème avec la procrastination c’est qu’on ne se rend jamais vraiment compte de son coût dans l’instant présent, ce n’est que dans le futur qu’on le réalise. Et c’est là toute la difficulté.

Quelles en sont les causes de la procrastination?

procrastination-MyAfricaInfos

Différentes études suggèrent un lien causal possible entre la procrastination et les troubles et comportements suivants : anxiété, faible estime de soi, perfectionnisme, ennui et apathie, ainsi que l’impulsivité. D’autres facteurs peuvent également être associés à la procrastination:

  • Peur de l’échec ou de la difficulté;
  • Peur de la réussite;
  • Manque de motivation ou difficultés de concentration,
  • Surmenage professionnel (burn-out).
  • L’absence de plaisir et de récompense immédiate peut aussi être un facteur.

Par ailleurs, si vous êtes victime de ce trouble, votre entourage pourrait l’ interprété comme de la paresse ou un manque d’ambition.

Mais de façon générale, vous ne procrastinez pas parce que vous êtes fainéant, mais plutôt parce que vous n’arrivez pas à gérer les émotions négatives qui sont associées avec la tâche sur laquelle vous procrastinez.

Quelles sont les conséquences de la procrastination ?

Une accentuation du stress

Quand vous savez que vous devez faire quelque chose, mais que vous ne le faites pas, vous créez une charge mentale. Toutes ces tâches qui trainent dans un coin de votre tête vous préoccupent. Et plus vous procrastinez, plus vous êtes préoccupé et stressé.

Un sentiment constant de culpabilité

Quand vous repoussez vos tâches, vous culpabilisez. Vous savez au fond de vous que vous ne devriez pas le faire et vous vous en voulez. Vous entrez alors dans une spirale infernale où l’inaction amène à l’inaction.

Une perte de temps et de productivité

La procrastination allonge aussi inutilement le temps d’accomplissement de vos tâches. Une tâche qui pourrait être accomplie en une heure vous prendra plusieurs jours parce que vous procrastinez. Plus vous avez du temps pour compéter une tâche, plus vous prendrez de temps pour la compléter et plus vous en perdrez aussi.

Ceci pourrait entraîner un jugement social lié au regard des autres et à la fuite de vos responsabilités.

Des opportunités ratées et des regrets

La procrastination peut vous faire rater des opportunités.

Si vous avez peut-être une excellente opportunité de carrière à l’étranger, mais que vous repoussez sans arrêt votre décision parce que vous redoutez de partir, quelqu’un d’autre ne finira pas prendre votre place et vous aurez raté votre chance. (Ceci est un exemple parmi tant d’autres).

La procrastination peut donc vous faire manquer des opportunités qui vous tiennent à cœur et vous faire regretter. Procrastiner peut donc parfois vous faire vivre dans le regret.

Quelques conseils pour surmonter la procrastination

Si vous souffrez de procrastination il est conseillé d’avoir recours à un psychologue.

Il existe aussi des techniques de gestion du temps qui permettent de lutter contre ce trouble:

  • Élaborez des listes de tâches à effectuer, avec une estimation du temps nécessaire pour les terminer en identifiant les priorités.
  • Réservez suffisamment de temps pour les imprévus.
  • Optez pour un cadre de travail sans distraction, et planifiez des plages horaires propices à la productivité.

Pour ressentir les bénéfices d’agir dans le présent, vous devez récompenser votre bon comportement en créant la règle suivante :

Je ne ferai seulement « l’activité que j’aime » que quand j’aurai complété  » l’activité sur laquelle je procrastine ».

En définissant cette règle, vous êtes encouragé à agir parce que le seul moyen de faire ce que vous aimez est d’abord de faire la chose sur laquelle vous procrastinez.

Vous pouvez aussi faire l’inverse. Vous pouvez faire en sorte de ressentir les conséquences de remettre au lendemain dans l’instant présent. Pour cela, vous devez rendre l’inaction douloureuse.

Vous pouvez aussi vous faire aider par un partenaire de responsabilité. Un partenaire de responsabilité est une personne de confiance auprès de qui vous vous engagez à faire quelque chose et qui vous pénalisera si vous manquez à votre engagement.

Lire aussi: Courtier Rapid: une initiative d’un togolais au service des américains

En vous engageant auprès de quelqu’un, vous subissez directement les conséquences de ne pas agir dans le moment présent.

Soulignons que la procrastination est un réel problème à combattre  parce qu’elle provoque du stress dans notre vie, elle nous fait perdre du temps, nous fait culpabiliser, nous fait manquer des opportunités et peut parfois nous faire vivre dans le regret.

Si vous en êtes victime, il est temps de dire « STOP » !

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

«N’ayez pas peur de prendre des risques et de sortir de votre zone de confort »: OGBONIKAN Mondukpè Raïssa Sabrina

Lire le suivant

Diaspora/ un Américain d’origine togolaise nommé Directeur de MCC par le président Joe Biden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *