fbpx

Nyakim Gatwech: l’africaine qui se sert de sa couleur de peau pour réussir sa vie

Nyakim_Gatwech_MyAfricaInfos

Nyakim_Gatwech_MyAfricaInfos

Nyakim Gatwech est mondialement connue en matière de la mode. C’est est une jeune fille africaine qui doit sa popularité à la particularité de sa peau noire qui est bien plus foncée que la normale.

Dans une société mitigée par des préjugés racistes, une jeune fille proclame sur les grandes scènes américaines sa fierté d’être née noire. Nyakim Gatwech, une célébrité qui gagne sa vie grâce au mannequinat est perçue aujourd’hui comme une des meilleures dans son domaine. En effet, cette séduisante fille originaire du soudan du sud, est venue au monde avec un atout remarquable.

Elle a une peau bien plus noire que la normale, d’où son surnom typique : la reine des ténèbres. Devenue un véritable fléau sur les réseaux sociaux, Nyakim Gatwech ne s’est jamais laissée intimider par les moqueries et insultes provenant parfois même de ses proches. Elle réussit à surmonter ses angoisses et se jette sous la lumière des projecteurs en mettant en valeur ce qu’elle a de plus beau et d’unique c’est à dire sa peau.

Refugiée aux Etats unis depuis son adolescence après avoir échappé à une guerre civile, Nyakim Gatwech aujourd’hui âgée de 28 ans vit le rêve américain avec sa maman à ses côtés.  Très souvent sollicitée lors des grands événements, la vie de la jeune mannequin semble impressionner plusieurs internautes à travers le monde. De nos jours tellement la peau noire a été diabolisée à telle point que plusieurs jeunes africaines préfèrent s’adonner à la dépigmentation dont les effets demeurent irréversibles.

Nyakim_Gatwech_MyAfricaInfos

Nyakim Gatwech devient donc cette icône qui éveille la conscience de cette jeunesse sur l’importance de l’affirmation de son identité qu’elle soit culturelle ou raciale. Au jour le jour la jeune star ne cesse de surprendre le monde entier partant de la publication de ses photos et vidéos avec des accoutrements fashion.

Lire aussi: African Talent Awards 2020/ Michel Gohou remporte deux grands prix

Nyakim Gatwech surnommée la reine des ténèbres. Un nom qu’elle assume d’ailleurs sans contrainte vient donner de l’espoir à toute ces personnes qui présentent une particularité qui les différentie des personnes ordinaires. L’affirmation de l’identité commence d’abord par l’acceptation de soi. Une belle leçon pour une génération africaine qui cherche tout le temps à ressembler aux blancs.

Articles du même auteur :

Charles Mossi

Lire le précédent

Galoya/ le village gambien qui attire des visiteurs grâce à ses graffitis

Lire le suivant

Les citations de Fatou Diome, extraites de son œuvre « Le Ventre de l’Atlantique »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *