fbpx

‘’Le premier amour est toujours le dernier’’ de Abdel Laleye nourrit encore nos passions d’amour

Le premier amour est toujours le dernier-MyAfricaInfos

Le premier amour est toujours le dernier-MyAfricaInfos

On l’a sûrement tous lu et apprécié, ce merveilleux roman ‘’ le premier amour est toujours le dernier’’ de Abdel Laleye. Redécouvrir ce roman qui nous a fait voyager autrefois semble être une irrésistible invitation.

L’histoire d’amour entre Olayé et Iyoba qu’interprète l’écrivain béninois Abdel Hakim Laleye est restée graver dans nos cœurs à jamais. ‘’Le premier amour est toujours le dernier’’ raconte le vécu de deux amoureux qui se sont battus contre vent et marrée depuis leur adolescence jusqu’a leur vieillesse pour que jamais la flamme de l’amour qui les unissait, jamais ne s’éteigne.

Leur amour était tout à fait exceptionnel puisqu’ils ont fondé leur foyer sans enfant comme le pasteur et la prêtresse de leur village leur avait prédit. Rester uni et souder voilà une des leçons capitales que l’auteur a voulues nous apprendre à travers son œuvre. Le premier amour est toujours le dernier redéfini également ce qu’est l’amour. Aimer, c’est accepter l’autre avec ses défauts et ses qualités.

Aimer, c’est apprendre à partager et à faire des sacrifices en vue de contribuer au bonheur de l’autre. Et pour finir aimer c’est rester fidèle à ses engagements, c’est aussi pardonner, avoir confiance et offrir son cœur sans déguiser ses sentiments, voilà les grandes leçons de ce magnifique roman. L’amour n’a pas besoin d’être parfait comme dans les contes de fées, il a juste besoin d’être spécial et romantique avec une bonne dose de volonté et de charme.

Lire aussi: Camelot d’Afrique : un merveilleux patrimoine au cœur de l’Ethiopie

Abdel Laleye-MyAfricaInfos

A propos de l’auteur

Abdel Hakim Laleye est un romancier béninois âgé de 49ans.   Il est auteur de plusieurs œuvres qui lui ont valu le prix de la Plume d’Or. La nuit fatale, ami intime, aimer de nouveau, pourquoi moi et tourbillons sont parmi tant d’autres les magnifiques romans qui émanent de la collection de Abdel Hakim Laleye.

Articles du même auteur :

Charles Mossi

Lire le précédent

Le cocktail Bora Bora fait maison!

Lire le suivant

Jubilé de coton/ MyAfricaInfos célèbre le premier anniversaire de “Elles et les Médias”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *