Durant une semaine, l’ Afrique du Sud a été touchée par des pluies diluviennes qui ont entraîné des crues et des glissements de terrain meurtriers. La plupart des victimes ont été enregistrées dans la région de la ville portuaire.

De récentes inondations meurtrières en Afrique du Sud causées par des pluies diluviennes ont engendré le chaos dans l’agglomération de la ville portuaire de 3,9 millions d’habitants, épicentre de la catastrophe dans le KwaZulu-Natal (KZN).

Les routes ont été défoncées, les ponts effondrés et les canalisations éventrées. Le bilan est très négatif car des centaines de corps ont été retrouvés sans vie.

“….Les pires inondations que nous ayons jamais vues”, a déploré la ministre chargée de la gestion des catastrophes, Nkosazana Dlamini-Zuma.

Des habitants ont été privés d’eau potable durant une dizaine de jours, 80% du réseau de la ville a été impacté. Près de 4.000 maisons ont été rasées, plus de 13.500 endommagées.

Les autorités ont déclaré avoir rétabli l’électricité quasiment partout mais le pays est en proie à de nouveaux délestages, à cause d’infrastructures vieillissantes.

“Plus de 600 écoles ont été touchées. Au moins 27 millions d’euros seront nécessaires rien que pour reconstruire les bâtiments,” a déclaré la ministre de l’Education, Angie Motshekga.

Le port de Durban, un des principaux terminaux maritimes d’Afrique et clef de voûte de l’activité économique dans le pays, est à nouveau opérationnel. Mais près de 8.000 conteneurs attendent actuellement d’être déchargés. D’importants dégâts sur la route reliant le port au reste du pays et du continent ont empêché le passage journalier de 13.000 camions de marchandises

De nombreuses entreprises ont vu leurs équipements et leurs sites détruits. De nombreux hôpitaux ont été dégradés, et plus de 550 écoles touchées. Des familles ont été décimées, des enfants sont morts noyés dans des crues ou ensevelis dans des coulées de boue. Des camions citernes ont essayé d’arriver auprès des populations mais des zones restent inaccessibles à cause des routes et des ponts coupés. .

Selon les autorités, pour rétablir les axes de communication, des travaux se poursuivent nuit et jour.

Les plus pauvres dans les townships ont été dramatiquement frappés par les intempéries. Les maisons faites de plaques de tôle ondulée ou de simples planches de bois, souvent bâties sur des terrains non constructibles et inondables, n’ont pas tenu longtemps dans le déluge.

Très souvent, l’Afrique du Sud est épargnée des intempéries qui s’abattent régulièrement sur ses voisins, notamment le Mozambique ou Madagascar, mais cette fois-ci le pays est confronté à une catastrophe naturelle sans précédent.

Selon l’Institut national de météorologie, les précipitations connaissent une accalmie depuis le week-end dernier, et aucune nouvelle inondation n’est à craindre dans les prochains jours. L’armée sud-africaine a déployé des plombiers et des électriciens. Le soutien aérien est renforcé pour acheminer des marchandises, et des systèmes de purification d’eau ainsi que des tentes pour les sinistrés seront installés.

Share:

administrator

1 Comment

  • FONVIEILLE, 21 avril 2022 @ 6 h 49 min Reply

    Inventeur recherche un industriel ou un groupe d’industriels pour prendre en charge l’industrialisation et la commercialisation d’une STATION HYDRAULIQUE (en national et à l’international) par licence ou cession du brevet.
    Le bienfondé de cette invention nommée « Station hydraulique de récupération, de gestion et de distribution des eaux pluviales et des eaux souterraines » a pour but de réguler les eaux (pluviales et souterraines) afin de limiter les inondations, les érosions et les pollutions et de fournir de l’eau (secondaire et/ou potable) pour tout volume (de l’industriel aux collectivités et communes…), de quelques centaines de mètres cubes à plusieurs milliers, voire millions de mètres cubes.
    Je me tiens à votre disposition pour tout complément d’informations.
    Monsieur Jean-Claude FONVIEILLE
    Mail : jean-claude.fonvieille31@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *