fbpx

Ghana/ 10e édition du festival Chale Wote à Accra

festival Chale Wote à Accra_MyAfricaInfos

festival Chale Wote à Accra_MyAfricaInfos

Plus connu sous le nom de Chale Wote, le “Chale Wote Street Art Festival”est une plate-forme alternative qui amène l’art, la musique, la danse et la performance dans les rues. Ce festival vise les échanges entre de nombreux artistes et mécènes locaux et internationaux en créant et en appréciant l’art ensemble. Cette année encore, le célèbre festival d’arts de rue Chale Wote a tenu toutes ses promesses à Accra au Ghana.

Depuis 2011, CHALE WOTE a inclus de la peinture de rue, des peintures murales de graffitis, de la photographie, du théâtre, des créations orales, des installations artistiques interactives, des spectacles de rue en direct, des sports extrêmes, des projections de films, un défilé de mode, une fête de quartier, des ateliers de design recyclable et bien plus encore.

Pour cette 10 e édition, danses, arts graphiques, musiques, tous les styles et genres artistiques se sont mêlés dans les rues de JamesTown à Accra. Cette tradition culturelle annuelle n’attire pas que des locaux, des touristes y participent et profitent pour découvrir l’histoire du Ghana.

festival Chale Wote à Accra_MyAfricaInfos

Ceci, parce-qu’au-delà des fresques murales, et de tout le folklore, c’est l’histoire de l’esclavage qui est racontée.

Depuis une décennie, l’ancienne prison d’Ussher Fort, située dans la rue principale d’Attah Mills, est le centre névralgique où se concentre toutes les créations artistiques. Dans l’une des cellules, Charity Debby Akiiti, 24 ans, a pris ses quartiers.

« C’est le thème que j’ai utilisé l’année dernière. Mais le thème général de cette année est patikiremote. Il s’agit du cycle de vie des humains et de notre implication dans le renouvellement. Je suis particulièrement inspirée par tout ce qui m’entoure, et je m’inspire du quotidien, comme le coronavirus, qui a affecté et pousser à changer nos habitudes. »  a-t- elle témoigné.

Charity Debby Akiiti participe au festival pour la cinquième fois, mais a commencé son exposition personnelle virtuellement en 2020. Charity fait preuve d’une grande imagination et crée toutes sorte d’œuvres d’art, en utilisant n’importe quel matériau.

Les murs et les cellules de l’ancienne prison d’Ussher Fort ont servi de toile de fond aux artistes locaux pour exposer leurs œuvres d’art à couper le souffle. L’objectif est de briser les barrières linguistiques et culturelles.

Festival Chale Wote à Accra_MyAfricaInfos

« C’est une communauté qui se développe et elle ne peut se développer que par la culture artistique et le maintien de la culture » a expliqué l’artiste Franklin Gawua.

Il faut souligner que l’impact de la situation sanitaire actuelle (Covid-19) ait affecté la célébration de la dixième édition de ce festival d’arts de rue Chale Wote.

Plusieurs artistes à l’image de Charity Debby Akiiti ont dû exposer leurs créations devant un public moins nombreux que d’habitude. De plus, quatre organisateurs de l’événement ont été arrêtés par la police pour violation de certaines restrictions liées à la Covid 19.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Ghana/ Bientôt l’adoption du E-cedi, une monnaie numérique

Lire le suivant

Togo/ Lancement de la 3èm session des formations Ocean’s News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *