fbpx

Fashion/ Manlikeclix; le nouveau roi de la sape!

Gwei Noel Yengong ou Manlikeclix est un amoureux de l’habillement. Il a le style et ça c’est incontestable. Connu pour ses combinaisons uniques, Gwei Noel Yengong est aujourd’hui Directeur Artistique chez Alessandro Veneto. Qu’est-ce qui fait la particularité de ce personnage fan de la « sapologie »? Découvrons ensemble!

Bonjour Monsieur! Veillez-vous présenter à nos lecteurs s’il vous plaît !

Je suis Gwei Noel Yengong, spécialiste du marketing numérique, créateur de mode et consultant en image d’origine camerounaise basé en Europe. Très passionné par les soins personnels et la représentation d’image.

Nos lecteurs et bien sûr une grande partie de l’Afrique vous découvrent probablement pour la première fois. Dite-nous comment êtes-vous arrivé dans le monde du style ? Racontez-nous votre parcours !

Eh bien, mon parcours stylistique a été fortement influencé par mon défunt oncle, M. Nzante Spee, l’un des plus grands peintres que le Cameroun ait jamais eu. J’admirais son style en grandissant et je voulais être exactement comme lui. Ainsi, lorsque j’ai voyagé en Europe, j’ai trouvé un intérêt à aider les gens à paraître sous leur meilleur jour, alors j’ai décidé d’étudier la création de mode et le conseil en image à l’école de mode de Londres en 2015. J’ai commencé mes pages de médias sociaux qui m’ont aidé à pousser ma carrière vers la prochaine étape.

Gwei Noel Yengong est votre identité réelle. Et Manlikeclix votre nom de scène. Pourquoi Manlikeclix ?

Manlikeclix en tant que nom de scène «Clix» était un nom donné par mes amis au lycée de Clicks, parce que j’étais la première personne à pouvoir faire fonctionner des ordinateurs lorsque nous les avons ramenés au lycée. Ainsi, quand je me suis rendu à Londres, « Manlike » y a été ajouté, terme qui signifie « Je ne suis plus un garçon, je suis un homme maintenant ».

Un consultant en image et e-marketeur qui est devenu styliste modéliste. Qu’est-ce qui a déclenché cette nouvelle orientation ?

J’ai toujours voulu créer mes propres vêtements et chaussures, alors quand je suis arrivé en Europe, le voyage était de pouvoir porter quelque chose qui me reflète et d’où je viens.

Dans la préparation de cette interview, vous m’avez confié que votre oncle, le grand peintre Sunday Nzante Spee, en est pour quelque chose. Pouvez-vous nous dire comment est-ce qu’il a influencé votre vie et votre carrière ?

Sunday Nzante Spee

Mon défunt oncle Nzante Spee, je dirai, a été le summum de mon inspiration, en tant qu’enfant. C’était l’homme le plus sexy et le plus élégant que nous avions connu. Le voir paraître unique, m’a inspiré à vouloir lui ressembler. Du coup, j’ai commencé à m’habiller comme lui. A l’âge de 20 ans, j’ai trouvé mon style qui me va bien encore ça fait partie de mon défunt oncle Nzante Spee. Voici comment il m’a influencé.

La mode, le fashion, le style, sont des mots qui reviennent souvent dans le monde de l’habillement. Comment faire la différence entre la mode et le stylisme ?

La mode serait définie comme une tendance ou des tendances vestimentaires, tandis que le style concerne davantage la création de vêtements avec ou sans tendance. On dit souvent que «la mode est générale tandis que le style est personnel».

Récemment vous avez décroché un contrat auprès de la seule marque italienne spécialisée homme, Alessandro Veneto , en tant que Directeur artistique (Creative Director). Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

Cela signifie en fait beaucoup pour moi. Cela signifie que j’ai donné une chance à vie de créer et de concevoir un nouveau monde via le style et la créativité, soulignant le caractère unique que chaque homme devrait rechercher.

Avec vous peut-on dire que le Cameroun détrône la RDC sur le plateau de la « sape » ?

Avec ou sans moi, le Cameroun détrône la RDC. Le seul problème que nous avons au Cameroun est le manque d’une plate-forme d’exposition, c’est pourquoi j’ai créé un événement annuel appelé League of Gentleness qui expose des hommes et des femmes de classe et de style. L’événement précédent était le 29 février à Doualal. La prochaine édition est prévue sur le 19 décembre 2020.

Vos amis vous ont surnommé « l’homme le plus stylé de 2020 », qu’avez-vous à en dire ?

Il est sûr de dire que je suis le plus stylé en 2020 et au-delà pour une raison simple «J’apporte un caractère unique et un charisme encore à voir chez un africain» J’ai trouvé un style appelé Afro fusion qui est un mélange entre tissus africains et styles italiens comme jamais vus auparavant.

Avez-vous un site de vente des combinaisons que vous portez ? Au cas où un lecteur veut ressembler à Manlikeclix !

www.alessandroveneto.com. Cette marque ne vend que du 1 au 11 de chaque mois, puis elle est épuisée tout le mois.

Lire aussi : Diaspora / Zoom sur le camerounais Manlikeclix: le style est son art

La jeunesse africaine souffre de repères et de références. Que comptez vous apporter à cette jeunesse à travers votre carrière ?

Mon rêve est d’employer au moins 89 jeunes avant ou à 35 ans (vous vous demandez probablement pourquoi 89?) Ma grand ma est morte à 89 ans et elle était si spéciale pour moi, car elle aimait aider les gens; lui rendre hommage serait d’employer ce nombre de personnes qui reflète son existence.

Un dernier mot pour terminer cette interview ?

Mes derniers mots seraient «Ne les laissez jamais vous dire, vous ne pouvez pas le faire». J’aurais pu abandonner quand ils m’ont dit: «La mode et le style ne vous mèneraient nulle part» Mais aujourd’hui, j’ai eu le plaisir de concevoir pour 2Face, Alex Song, stylisé Magasco, Jovi, à faire une apparition dans Blanche Bailey ft Neglect music vidéo et bien d’autres. Merci encore de m’avoir eu pour cette interview !

Contact
Facebook : The Noel Closet
Instagram : Manlikeclix

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

« L’évolution du digital touche également le domaine de la radio…il faut être créatif et novateur »; Léaticia SANVEE

Lire le suivant

Le port des chaussures à talons; Quelles conséquences sur votre santé?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *