fbpx

Afrique/ Ouverture de la 8e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) en Tunisie

Ouverture de la 8e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) en Tunisie

Ouverture de la 8e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) en Tunisie

La ville de Tunis a accueilli ce samedi 27 août 2022 la huitième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8).

Le huitième sommet Afrique-Japon baptisée TICAD 8 a été lancé aujourd’hui à Tunis et se poursuivra jusqu’à demain dimanche 28 août 2022.

Cette conférence internationale qui a pour but de favoriser le développement de l’Afrique par les Africains eux-mêmes, verra la participation d’environ 5000 participants parmi lesquels plusieurs chefs d’états africains ; des délégations de la Banque africaine de développement, de l’Organisation mondiale du commerce, de la Banque mondiale, de l’Union africaine et des Nations unies.

Pour cette ouverture le président de l’Union Africaine, Macky Sall, a reconnu l’importance de ce projet dans les différents secteurs de développement.

 « Pres de 30 ans après son lancement, la conférence de Tokyo pour le développement de l’Afrique continue de tenir ses promesses en déroulant des résultats concrets notamment dans les domaines de l’éducation de l’agriculture, de la santé et de l’hydraulique, pour ne citer que quelques exemples.” ; a-t-il affirmé.

En visioconférence depuis le Japon, Fumio Kishida, Premier ministre japonais pour sa part a rappelé les enjeux de la collaboration avec l’Afrique et la volonté du Japon de jouer un rôle majeur de partenaire économique du continent.

Selon RFI, le Japon veut financer des infrastructures de qualité à un prix abordable. En mettant l’accent sur les investissements du secteur privé plutôt que des financements publics au développement, il a mis en place des dispositifs de financement et d’assurance de compagnies japonaises, soutenues par le gouvernement.

Par ailleurs, le Japon continuera de former, en Afrique, des experts à la gestion des risques financiers et de la dette publique. Il fournira enfin une aide alimentaire de 130 millions de dollars et une assistance pour faire doubler la production de riz, à long terme.

Rappelons que le sommet TICAD est un forum multilatéral qui réunit le Japon, plusieurs pays africains, des organisations internationales, des pays partenaires au développement et des institutions. Durant ces deux jours, 82 projets devraient être présentés, pour une valeur de 2,7 milliards de dollars.

Il faut souligner que le Japon a lancé l’initiative TICAD depuis 1993 dans le but d’accélérer le dialogue politique entre les différents dirigeants africains et les partenaires au développement, portant sur les défis auxquels le continent est confronté.

Pour cette huitième édition, le Japon a annoncé, un soutien à hauteur de 30 milliards de dollars, destiné aux pays africains durant les trois prochaines années. Une aide qui sera bénéfique dans plusieurs domaines dont la croissance verte, la santé, l’éducation, les ressources humaines, l’agriculture, et l’encouragement à l’investissement, notamment pour les start-up ».

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Drame/Aux États-Unis, une camerounaise tue deux de ses collègues

Lire le suivant

Togo/Dorénavant les boursiers togolais devront signer un engagement de retour dans leur pays après leur formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.