fbpx

Tourisme/Togo: Kpalimé et ses cascades au paysage de rêve

Cascade de Yikpa

Par: Charlie Mossi

Les chutes d’eau sont en général, des écoulements aériens d’eaux issues de sources montagneuses qui parcourent les parois des rochets pour ensuite finir au sol dans un bassin. Leur spectacle attire plusieurs touristes particulièrement les amoureux de la nature. Situées très souvent en zones montagneuses, les cascades offrent de belles sensations dans de merveilleux paysages verdoyants. Dit l’Afrique en miniature, le Togo est nanti de paysages diversifiés qui ne font pas défaut d’impressionnantes chutes à travers le pays dont celles de la ville touristique de Kpalimé. Parmi ces douces cascades, celle de Womé.

La cascade de Womé ou l’écotourisme rêvé

Cascade de Womé © Togo Tourisme

Dans les pays chaud où les températures oscillent autour des 40°, imaginez-vous dans une après-midi sous une chute d’eau naturelle après une petite escapade dans la nature… La zone touristique de Kpalimé, (2 heures de Lomé la capitale) abrite au moins 7 chutes d’eau qui se caractérisent par leur grandeur assortie d’une beauté de paysage. Pour ceux qui maîtrisent cette partie du Togo, il n’y a pas que la cascade de Kpimé qui impressionne.

Le village womé à environs 30 kilomètres du centre ville de Kpalimé, est un vrai trésor de paysage naturel, rafraîchissant et diversifié. Par an, des milliers de visiteurs y découvrent un cadre socioculturel favorable, des cultures et plantations paysannes, un paysage aux plateaux verdoyants arborés de forêts cocasses sans oublier la cascade naturelle de Womé.

Une randonnée dans les plateaux de Kpalimé ©nomade aventure.

A travers les plantations de cacao, des escaliers glissants à la descente, on reçoit de loin, l’agréable musique orchestrée par l’eau coulant depuis la hauteur des montagnes qui parcourt les rochers et atterrit dans les profondeurs du bassin. La cascade de womé réserve la fraîcheur de son eau douce aux innombrables touristes et amoureux de la nature. Elle s’embellit d’une immense végétation mais la grandeur de sa particularité réside l’impression d’une grande grotte isolée, qu’elle donne aux touristes. En effet la cascade de womé reste naturellement accessible en pleine journée car elle est éclairée par les rayons de soleil. Juste l’après-midi elle devient particulièrement sombre à cause de la végétation qui empêche les rayons solaires de l’éclairer suffisamment.

On peut s’y baigner, à la cascade de Womé

La cascade de womé offre également aux touristes un cadre magnifique pour la détente en famille ou en amoureux. Grâce à l’éternelle présence d’eau dans son bassin, les touristes peuvent se baigner à volonté et en toute sécurité et durant toute l’année.

Initiative d’un projet d’aménagement de la chute de womé

 De par son importance stratégique dans le tourisme du pays, le gouvernement togolais a initié un projet de rénovation du site à travers la construction d’un bâtiment, d’une salle d’accueil, un bar, un service sanitaire, des guérites, une descente en escaliers et des reposoirs. Ce projet, n’est qu’un nouveau visage à ce coin doré et arrosé du Togo.

Autres cascades de la ville de Kpalimé

La cascade de kpimé, la plus reconnue de toutes les cascades de la ville, héberge désormais un barrage hydroélectrique qui fournit de l’électricité à une partie de la population togolaise. Cependant elle ne coule plus régulièrement.

Cascade de Tsavié, Kpalimé ©Togo Tourisme

La cascade de yikpa est selon certaines sources, la plus grande cascade d’Afrique de l’ouest, avec deux grandes chutes à hauteur des 80 mètres. Elle se situe à 30 kilomètre vers le nord de la ville de Kpalimé. ses deux chutes jumelles vertigineuses à cheval entre le Ghana (vli falls) et le Togo, sont très adorables.

La cascade d’Agbatoé, dans le village d’Agomé Tomégbé est réputée pour ses pistes serpentées et très raides. Les mêmes caractéristiques sont aussi valables pour la cascade de Gbaledzé. Une minuscule cascade réfugiée dans la préfecture de kpélé (kpelé tsavié). La principale caractéristique de cette petite cascade est son double bassins.

Classé deuxème pays en 2017 en termes d’augmentation de taux annuels des touristes (46℅) juste après l’Égypte (55%) par l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), le Togo ne cesse de multiplier les efforts pour améliorer l’état de ses sites touristiques en l’occurrence la cascade de Womé, cette magnifique œuvre de la nature qui frôle la perfection.

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Elles Font de la Radio: dans les médias à Cotonou, l’impossible n’est pas Isabelle!

Lire le suivant

Forbes : 2 camerounaises dans le classement 2020 des femmes les plus puissantes d’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *