fbpx

Togo / Des Boissons naturelles à base du souchet, une œuvre de Sarah Agbeko

Titulaire d’un brevet de technicien supérieur (BTS)  en secrétariat de direction, Sarah Agbeko a toujours eu l’ambition d’apporter un plus pour son pays le Togo, d’où l’idée de créer sa propre structure spécialisée dans la fabrication de boisson à base du souchet.

« Déjà quand on entend Adonko, Kasapreko, Joy Daddy on sait immédiatement que c’est un produit ghanéen. Vu que je sais déjà travailler sur la transformation du souchet, je me suis dit pourquoi ne pas me lancer dedans et pousser un peu plus haut le nom de mon pays le Togo », affirme Agbeko Sarah directrice de “Sarah Nephtali Agro Business” une structure qui opte pour la fabrication d’une boisson 100% naturelle à base du souchet.

« Ma vision est de créer quelque chose propre à nous, à travers ma boisson 100% bio togolais. L’idée m’est venue, suite à la pénurie d’emploi dans notre pays et à certains obstacles que j’ai rencontrés sur le marché de l’emploi », révèle dame Sarah.

Selon la directrice de Sarah Nephtali Agro Business, l’entrepreneuriat n’est pas encouragé au Togo surtout quand on est jeune. Nombreux sont ceux qui ont des idées de développement à court et long terme mais qui manquent de soutien et de financement. La promotrice quant à elle, a une ferme conviction que dans les jours à venir cela changera.

Pour un début dans ce domaine, Agbeko Sarah affirme qu’elle collabore avec un personnel et des gens dynamiques qui l’aident à toucher beaucoup de monde afin de faire connaître ses produits sur le plan national et international.

Dans l’accomplissement de ses tâches, cette mère de famille rencontre beaucoup de difficultés auxquelles elle fait  face chaque jour. Il s’agit de la rareté des produits nécessaires pour la fabrication de la boisson, le retard dans la livraison des bouteilles et le manque d’investisseurs.

Selon Sarah, la contribution de sa structure au développement de l’Afrique serait de montrer au monde que le continent africain n’est pas seulement un consommateur de produits importés mais génère aussi des produits destinés à l’exportation. Tout cela passe par la valorisation et l’appréciation des produits locaux.

La promotrice souhaite faire connaître la boisson 100% naturelle à base du souchet à toute la population togolaise. Sa vision dans 5 voire 10 ans est de voir le souchet consommé, apprécié et valorisé  par les togolais et enfin, avoir son empreinte dans la sous-région.

Pour contacter Agbeko Sarah

Daniel A.

Lire le précédent

Togo/Athlétisme : Fabrice DABLA, le sprinteur togolais sur les traces des légendes

Lire le suivant

CUISINE/ Le chakalaka, une recette sud-africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *