fbpx

Togo: Amen Assignon; de l’anthropologie au studio…

Journaliste présentatrice et reporter, assistante de direction à Taxi FM, Lomé-Togo et correspondante à Lomé de la radion internationale allemande Deutsche Welle , Amen Assignon n’est plus une journaliste à présenter au Togo. Elle fait de la radio, comme ces centaines d’autres journalistes d’Afrique francophone.

D’un Bacalauréat scientifique (série D) à l’anthropologie en passant par la faculté des Sciences à l’Université de Lomé, rien ne la prédestinait au métier de la radio. Et pourtant, Amen n’a jamais quitté les studios depuis qu’elle y a été initiée.

Amen Assignon
Amen Assignon

C’est le doyen Latévi Ebenezer LAWSON , un grand nom de médias au Togo qui, décèle le talent en elle et lui offre l’opportunité de faire ses premiers pas dans la radio. Amen fera ses premiers essaies dans le monde des médias à la radio KNTB. Une aventure plutôt bien partie pour se poursuivre grâce à radio Taxifm dans la capitale Togolaise, d’où elle gravira les marches jusqu’au poste d’administratice, Journaliste et animatrice. Mais non pas, sans une expérience à la télévision.  

LCF la chaine du Futur, fut la première chaine de télé sur satellite au Togo. Une structure composée de jeunes dynamiques convaincus de pouvoir apporter une touche particulière au paysage audiovisuel togolais. C’est là que la jeune dame fit de la télé au poste de journaliste reporter pour les éditions du journal télévisé. Elle va animer par la suite, l’émission culturelle “ Mozaik”, une tribune dédiée à l’art dans toutes ses composantes.

Ce fut pour elle une expérience remarquable, qui lui aura permise d’accéder à l’univers artistique togolais et africain en général. Très passionnée de radio et appelée à divers postes à la radio comme à la télé, elle était également présentatrice de journaux parlés à city fm.

Taxi Fm est à Lomé la capitale du Togo, l’une de radio les plus écoutées, nantie d’animations et émissions de grand intérêt. Depuis plus de quatre (4) ans, Amen Assignon y officie en tant que journaliste/reporter et présentatrice de journaux et détentrice de l’émission thématique « F comme Femme », émission orientée sur le parcours des femmes battantes dont on parle peu mais qui font bouger le monde autour d’elles. Quand bien même, Amen met les projecteurs sur les autres femmes, elle ne parle quasiment pas d’elle-même. Elle s’ignore, ou par modestie et amour, fait la promotion de milliers d’autres femmes qui comme elle-même, se battent à longueur de journée pour se trouver une place au soleil d’un monde encore chasse gardée des inégalités genre.

Comme plusieurs autres femmes de radio en Afrique francophone, il y a très peu (ou quasiment pas) de distinctions pour ces braves femmes se consacrant des années durant au service de l’information, de la formation et d’éducation de masses, d’engagement socio-culturel par la radio. Amen est une femme de radio dévouée dans un Togo où le métier de la radio ne rend pas à l’aise. C’est un sacerdoce.

Pourtant, ce n’est pas le professionnalisme qui manque. Pour preuve, Amen Assignon est aussi  correspondante de la Deutsche Welle  la radio Internationale Allemande au Togo.

“F comme Femme”

Pour cette passionnée, faire de la radio c’est de l’art; un beau métier qui la rend fière. Mais elle ne s’y limite pas. Sa voix mélodieuse et son ton d’expression bien posé, constituent une opportunité à valoriser pour se faire du revenu supplémentaire. Dès lors, elle pose des voix pour des spots publicitaires et des courts métrages. La dernière en date était le documentaire de la réalisatrice togolaise  Anita AFANTSAO dénommé ” L’Or Dure” sur lequel Amen a été sollicitée pour la voix off et a obtenu le premier prix de Clap Ivoir en côte d’Ivoire .

Vous voulez écouter Amen Assignon, il suffira de capter la 93.1 taxi fm la géniale des radios à Lomé, tous les lundis, mardis, jeudis vendredis à 12H45 pour les éditions de la mi-journée et tous les jeudis à 15H05 pour découvrir des profils de  femmes inspirantes dans l’émission “Fcomme femme”.

Aux lecteurs passionnés de ce métier, elle vous délivre ce message: « n’attendez rien de personne , croyez en vous et en DIEU , rêvez et défiez toujours vos limites en bossant dur »!

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Miss Univers 2019: Zozibini Tunzi, la Sudafricaine aux cheveux crépus et peau pigmentée, ravit la couronne.

Lire le suivant

Togo / Ajavon Ayelevi, une vie ornée de Perles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *