fbpx

Secret de femmes : comment réussir loin de chez soi ?

Réussir dans la vie est à la portée de tous, si l’on accepte consentir les efforts requis. Réussir sa vie de femme tant sur le plan familial et professionnel n’est pas chose aisée encore moins si on devrait s’en sortir loin de chez soi.

Réussir sa vie qu’est-ce que cela implique pour une femme ?

La réussite dans la vie est appréciée de diverses manières selon la compréhension que chacune se donne de la réussite.

Pour certaines femmes, réussir sa vie consiste à avoir un emploi stable et bien rémunéré. Pour d’autres, le simple fait d’avoir des enfants constitue un bonheur inégalé. Pour d’autres encore, trouver un foyer avec un mari amoureux est largement suffisant.

Les trois aspects réunis feraient d’une femme la plus heureuse de toutes.

D.R

Pourquoi quitte-t-on son environnement premier ?

On ne se lève pas pour changer de milieu sur un coup de tête. Pour la femme, il y a plusieurs raisons qui puissent motiver un changement d’environnement : les études, les affectations, le mariage, l’aventure et le bénévolat (cas des volontaires au sein des ONG et des organismes internationaux).

Toutefois, l’immigration est un facteur assez important qui affecte la vie d’une personne et plus encore celle d’une femme. Lorsqu’on change d’environnement, il est primordial de jouer la carte de l’adaptation mixée avec celle de la patience.

Migration nationale ou internationale ?

L’on fait face à différents facteurs qu’il s’agisse d’une migration nationale, continentale ou internationale.

Sur le plan national, elle est amenée à s’adapter à son nouveau milieu ; ce qui se fait d’habitude sans trop de difficultés.

Lorsqu’il s’agit d’un déplacement hors de son pays, la femme doit en plus de s’adapter, accepter le mode de vie du pays d’accueil. Cependant, l’intégration se fait plus lentement que pour une migration nationale.

En ce qui concerne la femme immigrante en Europe, en Asie ou aux Etats-Unis, la bataille se révèle d’une autre manche.

« En tant qu’étranger on est limité, et en plus en tant que femme c’est plus dur », raconte Christine, une Camerounaise vivant en Allemagne. Selon son expérience, il se révèle difficile d’avoir les conseils adaptés aux besoins exprimés.

Face à la culture du pays d’accueil, l’on est souvent confronté à un mépris mi-voilé et pour s’en sortir il devient indispensable de bénéficier de conseils aussi bien pratiques que psychologiques.

Pour réussir sa vie socio-professionnelle, il convient de prendre en compte certaines réalités. Alors voici quelques conseils pour réussir loin de chez soi, quand on aspire à être une femme leader.

L’acceptation

Lorsqu’on se retrouve dans un nouvel environnement, il est clair que la nostalgie prend rapidement et durablement de la place. Cependant, il vaut mieux accepter sa nouvelle situation pour mieux l’appréhender.

Il faut accepter le fait que votre vie d’avant ne sera plus la même, par conséquent vous devriez respecter non seulement votre nouvel environnement, mais aussi les nouvelles normes tant sociales que politiques, économiques, culturelles et religieuses. Cela ne veut pas dire que vous devriez changer votre façon de vivre, mais de l’adapter à la leur. En somme un métissage s’impose et vous amène à privilégier la culture de votre nouveau milieu ; sans pour autant perdre vos valeurs.

Cet exemple simple pourrait étayer ce cas : vous êtes chrétien et vous arrivez dans une ville musulmane, si les lois de cette ville veulent que vous portiez le voile, il est conseillé de le faire, cela n’enlève en rien votre culture à vous, au contraire, se conformer aux lois du pays dans lequel vous êtes, vous donne un avantage certain et vous ouvrira probablement beaucoup de portes.

La réussite de vos projets commencera par le fait que vous acceptiez donc les changements qui se présentent à vous.

 La planification

En femme leader, votre rêve reste avant tout de réussir. C’est tout à fait possible même si vous êtes sur un terrain que vous ne connaissiez pas. Je dirais même que c’est à votre avantage car là où les autres verront du sable, en femme leader vous verrez de l’or. Cela dit, vous devez avoir un plan bien détaillé de votre projet. Cela implique que vous en parliez à votre époux si vous êtes mariée pour que votre rêve ne nuise pas à votre vie de couple. En revanche le problème se pose moins si vous êtes seule.

Notez toutes les idées que vous aurez, se presser pour entreprendre ne sert à rien du tout. Faites une étude du terrain, voyez ce qu’il y a autour de vous, puis notez ce qui manque. Ainsi, vous pourriez avoir une idée de ce dont les membres de votre communauté d’accueil aimeraient avoir mais qu’on ne trouve pas facilement et que vous, pourriez  »facilement » avoir. Il peut s’agir de choses que vous avez dans votre milieu d’origine et que vous pourriez importer vers votre terre d’accueil.

L’adaptation

Après la planification, il faut faire l’effort de s’adapter. Il serait inutile de garder des convictions vieilles si on se retrouve dans un milieu moderne. Vous devez donc faire l’effort de vous adapter aux nouvelles normes environnementales, socio-culturelles, économiques, etc. Suite à la planification que vous avez faite de votre vie et vos projets, essayez de l’adapter à la nouvelle vie et au nouvel environnement dans lequel vous êtes.

Votre différence pourrait être un atout de taille car l’exotisme est une denrée bien appréciée. Par conséquent vous pourriez ajouter un peu de votre culture à une idée déjà existante, ou simplement apporter quelque chose de nouveau, tout en n’oubliant pas que votre entreprise devra trouver preneur.

Un élément important à prendre en compte est la langue, elle est la courroie de transmission de votre avenir au sein de la nouvelle communauté. Si vous avez la chance d’arriver dans un milieu où votre langue d’origine est la même, tant mieux ? Mais si au contraire vous arrivez dans une communauté où la langue vous est étrangère, vous allez devoir l’apprendre et la maîtriser car la barrière linguistique a été et reste un frein majeur.

 

La détermination

Osez frapper à des portes, osez entreprendre, osez et osez encore !!!

Sans une bonne dose de détermination, il sera difficile de vous en sortir loin de chez vous.

Gardez à l’esprit qu’avant tout, être femme leader c’est se battre pour réussir. Cela voudrait dire que vous ne réussirez probablement pas du premier coup. Mais votre détermination en sera pour quelque chose quant à votre réussite certaine. « Qui ne risque rien n’a rien » ; dit-on ; alors visez toujours plus haut. Élaborez un plan d’action, des plans B et C au cas où le plan A n’apporterait pas le résultat escompté.

N’oubliez pas aussi que la Patience est un aspect de la détermination. Il est donc important de ne pas aller d’idée en idée sans trop de patience histoire de voir l’aboutissement d’un projet en cours. Aussi vous pourrez vous donner une échéance (assez raisonnable bien entendu). Votre détermination sera le moteur qui servira à propulser votre rêve. La détermination est l’arme ultime d’une femme leader.                       

Tout le monde mérite le bonheur ! Il faut accepter faire le sacrifice nécessaire que l’on soit chez soi ou non.

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Djenkoumè au lait de coco

Lire le suivant

Fufu à la sauce blanche au poulet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.