fbpx

S’aimer au Naturel 2022/ « Il n’y a pas vraiment de choix au naturel »; Naomie Abenelang-Coffre

S"aimer au Naturel 2022/Naomie Abenelang-Coffre

S »aimer au Naturel 2022/Naomie Abenelang-Coffre

Psychothérapeute et coach angélique, Naomie Abenelang-Coffre est une adepte du naturel. C’est naturellement qu’elle a accepté de se joindre à la seconde édition de la campagne de sensibilisation contre la dépigmentation volontaire de la peau dénommée S’Aimer Au Naturel.

MyAfricaInfos : Vous êtes coach certifiée angélique, que doit-on comprendre ?

Naomie Abenelang-Coffre : Bonjour à toute l’équipe et merci à nouveau pour cette invitation pour parler de S’Aimer Au Naturel. Oui en effet, je suis Psychothérapeute et coach Angélique certifiée, j’accompagne les femmes, les hommes et les adolescents qui traversent des périodes particulièrement difficiles dans leurs vies, cela va du mal être psychologique qui doit être rapidement guéri pour éviter un trouble plus important. J’accompagne aussi les personnes dans la gestion des émotions. Tout le monde éprouve des émotions. Toutefois, le degré d’émotion varie d’un individu à l’autre. Il est important d’apprendre à gérer nos émotions. Mais avant cela, il est essentiel de savoir les reconnaître.

J’accompagne aussi les couples qui désirent avoir des enfants, des familles pour des thérapies familiales. Tout ce travail est accompagné de près par les anges gardiens que j’affectionne personnellement et qui sont d’une utilité primordiale, dès qu’on commence à travailler avec eux, on ne peut plus s’en passer.

Les Hommes gagneraient donc à communiquer avec les anges ?

Ah que oui les anges gardiens sont aux services des Hommes, et le plus intéressant est que nous puissions faire appel à eux à tout moment, à toute heure et pour n’importe quoi SAUF POUR FAIRE LE MAL. Ils font le travail à 80% et nous 20% c’est plutôt une très bonne chose.

Par le biais de l’entreprise Léo et Phil avec l’aide de l’association PHILI MINGA vous produisez des tisanes contre l’infertilité dans les couples et qui interviennent dans la santé intime de la femme, éclairez-nous ?

J’anime depuis 2 ans un cercle des femmes guérisseuses et dans ce cercle qui s’est transformé en un centre de formation des femmes guérisseuses, je forme les femmes sur la connaissance de soi, l’amour de soi et surtout la guérison de l’utérus qui est un lieu puissant que les femmes ignorent.

Automatiquement je me suis rendue compte du mal être de beaucoup de femmes sur des maladies gynécologiques souvent appelées maladie de la honte et surtout des femmes qui pleurent en silence l’absence de maternité.

Après plusieurs formations et discussions avec le personnel de santé, j’ai décidé de créer une marque de tisane qui est spécialement conçue pour guérir les affections gynécologiques empêchant plusieurs couples de devenir parent et surtout d’améliorer les conditions de santé gynécologique des milliers de femmes.

S’aimer au Naturel 2022/ Naomie Abenelang-Coffre

Comment se procurer ces tisanes ?

Les tisanes sont en vente en ligne il faut m’envoyer un message par whatsapp au +33 642096006 et là je vous pose un certain nombre de questions pour être sûre de vous orienter vers la bonne tisane et après l’achat un suivi personnalisé est mis en place pour la réussite du traitement qui se fait obligatoirement avec le suivi d’un médecin.

Vous intervenez justement sur ces sujets sur la web radio Teolis à travers une émission baptisée Et si on en parlait, racontez-nous !

En effet, j’anime l’émission si on en parlait sur radio Teolis tous les vendredis, et j’informe les couples sur les possibilités de pouvoir concevoir naturellement. Je donne des pistes de guérison sur les maladies gynécologiques des femmes, et bien sûr aussi je parle énormément du monde Angélique qui est une passion pour moi. D’ailleurs pour ce mois de mars sur la radio Teolis, je vais parler de l’endométriose qui est une maladie très handicapante pour beaucoup de femmes et cause un grand nombre d’infertilité dans les couples.

Pourquoi le choix du naturel, quel a été le déclic ?

Il n’y a pas vraiment de choix au Naturel, j’ai toujours été au naturel, cela est dû à mon éducation et surtout au non complexe de ne pas envier les femmes au teint clair. Dans ma famille, je suis la noiraude, mes sœurs sont nées très claires de peau, elles sont-elles et je suis moi.

Comment vivez-vous au quotidien ce principe de vie ?

C’est tout simplement que je vie au Naturel, ayant une peau très fragile je fabrique moi-même mes produits de peau avec des huiles naturelles et biologiques.

Comment entretenez-vous votre peau ?

Ma peau est fragile et délicate, je la nourris avec des huiles naturelles parfumées d’huiles essentielles, toutes d’origine biologique, pour corps et cheveux.

Vous nous avez confié rencontrer des gens qui ont pratiqué la dépigmentation, quelles en étaient leurs raisons ?

La dépigmentation c’est d’abord le manque de confiance en soi, c’est aussi une façon de croire que la peau claire est la meilleure. Beaucoup de femmes se dépigmentent pour plaire aux hommes, oui malheureusement c’est le cas. J’ai eu une de mes filles spirituelles qui me disait que quand elle se dépigmentait même si elle arrivait à l’église en retard, les placeurs demandaient à une personne assise devant se se lever pour qu’elle puisse s’asseoir devant le Pasteur. Elle a arrêté de se dépigmenter et maintenant elle est assise au fond de l’église.

Votre message à ceux ou celles qui veulent se dépigmenter la peau ?

La dépigmentation n’est pas un acte anodin, cela apporte des maladies graves de la peau et beaucoup de femmes et d’hommes meurent chaque année par manque de prise en charge.

À quand votre prochain livre, et de quoi parlait le dernier ?

Mon 4ème livre parlera de mon appel à travailler pour Dieu.

D’autres projets pour 2022 ?

J’ai tellement de projets, je remercie Dieu d’avoir déjà validé certains d’entre eux, pour les autres ma liste de bord est chez Dieu. Mais en tête de liste, c’est de faire venir ma petite fille qui souffre d’un problème cardiaque à venir se faire opérer ici en France.

Journée du 8 mars, journée internationale de la femme, quel est votre ressenti en tant que femme et entrepreneure ?

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, ce n’est pas une journée pour faire la fête, mais une journée de réflexion. Reconnaître que des femmes avant nous se sont battues et certaines sont mortes pour que nous ayons ce que nous avons maintenant. En tant que femme et cheffe d’entreprise, je forme déjà mes petites filles à devenir les femmes leaders de demain. Je travaille pour que la femme soit autonome financièrement et vive en harmonie avec elle-même et les autres et surtout qu’elle puisse toujours mette Dieu devant.

Pour finir, votre souhait pour l’Afrique et des filles et fils ?

Mon souhait pour les filles et fils d’Afrique est que chacun d’entre nous puisse se sentir chez lui dans n’importe quel pays.

Articles du même auteur :

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Togo/ L’association COSA redonne la joie de vivre à la population de Dévégo dans la Commune du Golfe 6

Lire le suivant

S’Aimer Au Naturel 2022/ Passionnée du naturel, Daniella Adabra a lancé Miss Nappy pour promouvoir les cheveux crépus et la peau ébène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.