fbpx

Réseau 5000-Contacts : une Afrique libre, une Afrique solidaire.

Réseau 5000-Contacts-MyAfricaInfos

Réseau 5000-Contacts-MyAfricaInfos

HODEGO Flavien Vihoutou et SINGBO Selomin Israël, deux jeunes béninois désormais unis pour unir 5000 frères africains de divers horizons et du monde, autour d’initiatives de développement.

«Nous jeunes devons comprendre que ceux qui réussissent évoluent toujours en bloc. Le réseautage est donc plus que nécessaire. Que chaque jeune cherche à intégrer un réseau de bonnes personnes pouvant le faire évoluer très vite». Le projet 5000-Contacts se veut incitateur et responsable de la naissance et de l’émergence de plusieurs entreprises tant en Afrique que dans le monde.


Tous deux, entrepreneurs touche-à-tout, HODEGO Flavien Vihoutou et SINGBO Selomin Israël, décident de former un réseau de 5000 contacts. Cest à dire 5000 personnes venant de divers horizons, exerçant diverses activités dans différents domaines et prêtes à se rendre disponibles pour le réseau en général et pour les membres du réseau en particulier à travers leurs expériences, leur savoir-faire et leur savoir-vivre. L’objectif est d’initier et de mettre en œuvre des projets dont les membres seront les artisans, donc les premiers bénéficiaires. Les membres pourront utiliser ce réseau de contacts pour vite se faire connaître et faire connaître leurs initiatives.

Réseau 5000 – Contacts-MyAfricaInfos


En effet, le monde aujourdhui est un système de réseautage où une minorité décide du sort de la foultitude. Les hommes qui réussissent ont toujours un carnet d’adresse riche et savent automatiquement, qui contacter en quelle circonstance pour avoir satisfaction. Aussi, les grandes opportunités et les meilleures informations se dévoilent toujours en premier dans des réseaux. Dans le monde des affaires, cela est peu développé en Afrique alors que les règles de bonne solidarité seraient parties d’elle. Les deux jeunes Co-initiateurs du Réseau International 5000-Contact, ont donc compris que le carnet d’adresse est un élément, un outil très important dans le processus de la réussite.

Il est donc normal de mettre sur pied un tel réseau pour unir des jeunes Africains autour d’idées de développement axées sur des rencontres, échanges et entraides. Cest une locomotive dont on a nécessairement besoin pour arriver à bon port en émergeant et réussissant ensemble. Pour les deux jeunes entrepreneurs Béninois, ce réseau International de 5000 contacts sera un véritable outil de brassage interculturel et socioprofessionnel où les membres partagent non seulement des idées de projets, s’unissent pour mettre en place des entreprises afin de rapidement toucher le plus grand nombre de personnes, mais aussi, où les membres partagent entre eux des opportunités, se soutiennent mutuellement, apprennent lun de lautre et partagent leur savoir-faire, leur savoir-être et leur savoir-vivre.


L’effectivité de la constitution d’un tel réseau se trace méthodologiquement, nous rassure HODEGO Vihoutou Flavien : « le projet du réseau International de 5000 contacts prend en compte plusieurs étapes dans sa concrétisation. Pour le moment, nous sommes à la phase de vulgarisation de l’initiative et de l’enregistrement des personnes qui voudraient faire partir du réseau. Nous voulons vraiment évoluer pas-à-pas afin que tout se passe bien au cours de cette phase du projet. Nous rassurons les uns et les autres déjà que nous travaillons avec tout le sérieux possible.

Après la phase de vulgarisation et d’enregistrement des personnes qui désirent faire partie de ce réseau, nous passerons à la phase de traitement et de vérification des différentes données que nous avons reçues de chaque personne ensuite, il sera question de mettre sur pied une base de données des différents membres. Ce n’est qu’après ces deux phases que nous allons proposer, recenser et mettre en œuvre des projets et initiatives pouvant permettre à tous les membres du réseau d’être véritablement épanouis grâce aux divers brassages interculturels et socioprofessionnels.


Rejoindre le réseau international de 5000-Contacts va permettre à tout membre d’augmenter son carnet d’adresse, de découvrir les meilleures opportunités, d’apprendre des autres et de se construire sa vie de rêve. Pour être membre du réseau, il faut :
être un citoyen du monde,
exprimer le désir d’être un membre du réseau,
avoir une vision de développement de l’humanité,
être prêt à partager son savoir-faire, son savoir-être et son savoir-vivre et
accepter de recevoir des autres et travailler pour l’intérêt et l’évolution du réseau.
« La fraternité sera la règle d’or de ce réseau » confirme HODEGO Vihoutou Flavien.


Frères Africains, Frères du monde, où s’arrête notre compétence démarre celles des autres. Nous avons chacun nos projets et voudrons coûte que coûte les matérialiser mais parfois et fondamentalement, le moyens tant financier que technique, limite. Et, si on se mettait ensemble ? Ne pourrait-on pas sassister par la mise à disposition de nos compétences ou plus, des cotisations pour matérialiser telle ou telle idée de développement ? Le monde est désormais rapproché, il n’est plus qu’un village planétaire. Les avancées technologiques nous donnent dénormes possibilités pour ne jamais regretter notre passage sur terre. Evoluons juste en rang serré et réalisons ensembles, nos rêves.

Articles du même auteur :

Angelo Alapini

Lire le précédent

Bénin/ ‘’Le Prix d’un Péché’’ : l’ écrivain Mahutin SOKENOU trempe sa plume au secours de l’éducation sexuelle

Lire le suivant

Gaby Cs fait une entrée prodigieuse dans le monde de la littérature togolaise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.