fbpx

Madagascar: des journalistes prisonniers libérés par le président Rajeolina

Par: Charlie Mossie

L’info est passée presque inaperçue. Le 03 mai passe, a l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, plusieurs journalistes malgaches ont bénéficié d’une grâce présidentielle.

Retenue sous le thème  « le journalisme sans crainte ni complaisance », cette Journée a été l’occasion pour plusieurs journalistes de se regrouper autour d’une table et de discuter sur les nombreuses difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur fonction. Le gouvernement malgache respecte son engagement en faveur de la liberté de la presse et a la déontologie en faisant preuve de bonne foi. Plusieurs journalistes ont retrouvé leur liberté comme l’avait promis le président malgache Andry Rajoelina .

Il avait précédemment déclaré sur son compte Twitter que ‘’ l’accès à l’information impartiales, juste et sans fake news est un droit fondamental qui doit être garanti par une presse libre et professionnelle’’. Honorant l’article 11 de la déclaration universelle des Droits de l’Homme qui stipule que ‘’la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans des cas déterminés par la loi’’, le gouvernement malgache fait un pas remarquable. Ce geste symbolique a été salué par les médias et la population malgache qui espèrent la clémence des autres chefs d’Etats africains vis à vis des autres journalistes arrêtés dans l’exercice de leur fonction.

Madagascar la grande île est classée 54/180 par Reporters Sans Frontières en termes de liberté de la presse dans le monde.

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Bénin/Mesmin Adisso relevé de ses fonctions suite à l’affaire Angela Kpeidja ?

Lire le suivant

Cameroun : 5 millions de Samuel Eto’o au jeune Brandon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.