fbpx

Le stress, quel impact a-t-il sur votre santé?

Le stress est un ensemble de réactions de l’organisme, tant émotionnelles que  physiques face à une situation particulière, que l’on dit stressante, et/ou des facteurs de stress. Il peut concerner tout le monde, le plus généralement sur une courte durée. Une situation de stress chronique est cependant pathologique. C’ est une réaction naturelle si celle-ci n’est pas excessive. Le stress est une réponse normale d’adaptation de l’organisme aux contraintes et aux agressions qu’il subit. Il déclenche une succession de réactions qui permettent à l’organisme de gérer la situation et de réguler le stress causé par cet événement déclencheur. Quel est l’impact du stress sur votre santé?

Une situation de stress chronique peut être considérée comme étant pathologique et peut entraîner des désordres digestifs, des céphalées, des troubles du sommeil ou encore d’autres atteintes physiologiques.

Chez les personnes asthmatiques, le stress peut être à la source de détérioration des symptômes liés à l’asthme. Il en est de même pour les personnes dépressives, anxieuses, ou présentant d’autres troubles mentaux.

Des moyens et des techniques permettent de lutter contre le stress, particulièrement quand celui-ci est chronique, notamment, les exercices de relaxation, ou encore de respiration.

Les situations de stress les plus courantes sont :

L’approche d’examen, d’un entretien, d’une présentation orale devant un public ou encore en réponse à un certain danger.

Dans ces situations, des signes sont alors directement observables :

Respiration rapide, contractions musculaires, augmentation de la fréquence cardiaque, etc.

Le processus du stress comprend 2 phases :

👉La phase d’alarme :

L’organisme réagit à cette attaque  en stimulant les glandes surrénales afin qu’elles libèrent de l’adrénaline et que le corps puisse réagir immédiatement. Le rythme cardiaque et la tension artérielle augmentent, certains muscles se contractent et du glucose est libéré dans le sang.

👉La phase de résistance :

L’organisme libère ensuite d’autres hormones, dont le cortisol (hormone qui  intervient dans la régulation de la tension artérielle, de la fonction cardiovasculaire, de la fonction immunitaire), la dopamine (= hormone du plaisir), des endorphines (= hormones du bien-être), la sérotonine (= hormone du sommeil et de l’apaisement).

Une fois la situation stressante apaisée et contrôlée, une réaction de détente s’enclenche. Après une période de repos l’organisme retourne à son métabolisme naturel.

Mais Il arrive parfois que la situation stressante dure plus longtemps ou qu’elle se reproduise fréquemment.  L’organisme entre alors dans la 3ème phase:

👉La phase d’épuisement:

Les hormones produites afin de gérer les situations stressantes sont produites quasi-continuellement ce qui coûte à l’organisme une énergie bien trop importante. L’excès de cortisol bloque la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe (région du cerveau qui agit sur l’humeur), ce qui pourrait mener à la dépression.

Un stress trop important serait à l’origine de certaines défaillances du système immunitaire. De plus, le stress serait responsable de nombreux maux comme:

Certaines infections cutanées, l’insomnie, ou l’aménorrhée.

Il aggraverait également certaines maladies comme:  Les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète de type 2 et le cancer.

Une situation de stress peut s’apparenter à :

Une pression routinière, au travail, à l’école, dans la famille ou encore pour tout autre responsabilité.

un stress provoqué par un changement soudain et imprévu, tel qu’un divorce, un changement de travail ou encore l’apparition d’une maladie ; un épisode traumatique : une catastrophe naturelle, un attentat, etc.

Signes et symptômes

  • Émotionnellement, une personne stressée peut se trouver surmenée, irritable, anxieuse, angoissée ou encore perdre l’estime d’elle-même.
  • Mentalement, les signes peuvent s’apparenter à un abus de pensées, à un état d’inquiétude constant, à des difficultés de concentration ou encore à des difficultés de prendre des décisions et à faire des choix.

Les symptômes physiques liés au stress sont tels que des maux de tête, des douleurs musculaires, des vertiges, des nausées, des troubles du sommeil, une fatigue intense ou encore des troubles de l’alimentation.

D’autres conséquences peuvent être associées à un état de stress chronique : l’alcool et le tabac, une augmentation des gestes et des comportements violents ou encore l’éviction des relations sociales.

Le stress ferait également vieillir, car les hormones sécrétées lors d’une situation stressante laissent des traces dans l’organisme. Ces déchets se déposent sur les artères, les articulations, la peau et favorisent le vieillissement des tissus.

Le stress génère des radicaux libres (= composés instables formés d’oxygène) et augmente le dommage oxydatif, c’est-à-dire le vieillissement et la mort des cellules.

️ En ce sens, le stress chronique n’est pas à négliger et se doit d’être identifié et soigné le plus tôt possible

Des conseils pour gérer son stress

Il est possible de gérer son stress:

  • Reconnaître les signes du stress (émotionnels, physiques et mentaux) ;
  • Discuter avec ses proches et/ou son médecin ;
  • Pratiquer des activités physiques quotidienne et la socialisation ;
  • Faire des exercices de relaxation, comme des exercices de respirations par exemple ;
  • Identifier et définir ses objectifs et ses priorités ;
  • Rester en contact à la fois avec sa famille, ses amis et l’ensemble des personnes de son quotidien .

En cas de complications, des moyens et des techniques de gestion de son stress existent et sont conseillés en premier recours. Dans ce premier pas, exercices de respiration, de relaxation, des guides de bien-être, etc. sont disponibles et utiles.

Lorsque la sensation de dépression commence à se faire ressentir au bout de quelques semaines d’un stress chronique ou quand un état anxieux commence à envahir votre vie quotidienne il est conseillé de consulter un médecin.

Notons que, l’intensité du stress varie d’une personne à l’autre en fonction de sa personnalité et de sa capacité à gérer la situation stressante. Les individus dépressifs et anxieux sont notamment plus à risque de faire face au stress quotidien.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Manger deux bananes par jour, qu’est ce que ça procure à l’organisme?

Lire le suivant

Des Crêpes aux bananes caramélisées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *