fbpx

Le Maroc suspend les vols réguliers avec la France jusqu’à nouvel ordre

Le Maroc suspend les vols réguliers avec la France jusqu'à nouvel ordre

Royal Air Maroc

Le gouvernement marocain suspend les vols à destination et en provenance de la France, en raison de la 5e vague de covid 19 décrite de « fulgurante » en France. Pour l’instant aucune date de reprise du trafic n’a été annoncée.

Le Maroc a pris la décision de stopper les vols réguliers de passagers à destination et en provenance de la France. Cette nouvelle règle prise par le Comité interministériel de coordination et de suivi du dispositif régissant les voyages internationaux pendant la pandémie, fait suite aux nouvelles mesures mises en place par le Royaume marocain pour contrer la flambée de Covid-19.

« Cette décision intervient afin de préserver les acquis du Maroc en matière de gestion de la pandémie de Covid-19 et pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays du voisinage européen », a précisé le Comité interministériel dans un communiqué.

Près de 32500 nouveaux cas ont été recensés dans l’Hexagone le 24 novembre, un chiffre en constante hausse depuis le 10 octobre 2021.

Ainsi, après l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie, la France est de nouveau sur la liste noire des autorités marocaines.

« Afin de préserver les acquis du Royaume du Maroc en matière de gestion de la pandémie de la COVID-19 et pour faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays, les autorités marocaines ont pris la décision de suspendre les vols réguliers de passagers à destination et en provenance de la France »; a indiqué le message envoyé par la direction du transport aérien marocain.

Royal Air Maroc/MyAfricaInfos

Pour le moment les vols charters, donc affrétés par des acteurs privés ne seraient pas concernés, puisque la note ne parlent que de vols réguliers.

Depuis le début de la crise, le gouvernement marocain a malheureusement suspendu, du jour au lendemain, à plusieurs reprises les vols. Lors de la dernière décision de fermer le ciel marocain, les voyagistes français avaient pu affréter des vols pour rapatrier les touristes bloqués à destination. Les tour-opérateurs espèrent avoir la même possibilité de ramener les voyageurs au-delà du 27 novembre 2021.

Il faut rappeler que depuis le 15 novembre 2021, les autorités marocaines annonçaient un renforcement des contrôles aux frontières. En plus de l’exigence d’être doublement vacciné, il sera procédé à l’arrivée au Maroc, à un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres électroniques, ainsi que par tests antigéniques.

Les voyageurs non vaccinés en provenance de France, n’étaient plus acceptés sur le sol marocain.

Désormais tout passager testé positif à l’arrivée sera renvoyé immédiatement dans son pays d’origine, à la charge de la compagnie de transport aérien ou maritime, à l’exception des résidents permanents au Maroc.

Ces mesures concernent toutes les personnes en provenance des pays dits de « la liste B », notamment la France, plusieurs pays de l’Union européenne ainsi que le Royaume-Uni, l’Algérie et la Tunisie, selon la dernière actualisation du ministère des Affaires étrangères.

Notons que la France est de loin le premier partenaire économique du Maroc. Leurs liens culturels et humains sont également étroits: plus de 1,3 million de Marocains vivent en France et près de 80.000 Français résident au Maroc.

Si au Maroc la situation épidémiologique en amélioration constante a permis la levée début novembre d’un couvre-feu nocturne national en vigueur depuis des mois, l’Europe est redevenue cet automne l’épicentre mondial de la pandémie.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Bluemind Foundation initie un programme innovant en santé mentale dénommé : « Heal by Hair »

Lire le suivant

MODE : Décès de Virgil Abloh, directeur artistique des collections hommes de Louis Vuitton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *