fbpx

La démocratie américaine: un exemple pour les dirigeants en Afrique

L’Amérique a tranché. Ce sera Donald TRUMP pour les 4 prochaines années. Quelle leçon pour nos dirigeants africains?

Malgré tout le négatif qui a été dit sur lui et l’impression qu’il a lui-même donnée de lui, les Américains lui ont confié la Maison-Blanche pour 4 ans.

Hillary et les Démocrates ont mordu la poussière. Est-ce pour avoir mal gouverné ? Non, je ne le pense pas.

Et c’est de cela que nos lointaines contrées africaines devraient tirer des leçons. Pas les populations, mais nos élites dirigeantes (même si ce mot ne leur correspond pas).

Aucun système, aucun individu, aucun groupe d’individus ne peut gagner indéfiniment. C’est la juste loi de la nature des choses. Dans toute compétition, on finit toujours par perdre. C’est l’essence même de la vie de compétition.

Ceux qui gagneraient toujours depuis 15 ans, 25 ans, 40 ans, 50 ans,…… doivent savoir qu’ils sont contre-nature.

A un moment donné, l’individu normalement constitué recherche d’autres solutions à ses difficultés pour pouvoir comparer et juger. Juste parce qu’il n’y a pas de meilleur dans l’absolu.

Les Américains n’ont rien contre Hillary, mais trouvent juste que 8 ans de gouvernance démocrate, est suffisant et qu’il faut réessayer une gouvernance républicaine. Ils pourraient proposer peut-être de meilleures solutions aux problèmes actuels. Comment le savoir si on ne les essayait pas?

C’est cela la grande leçon de démocratie pour nous autres Africains qui gagneraient les élections tout le temps, en toute circonstance.

Ne félicitons pas pour féliciter; mais félicitons pour le bon exemple à suivre.

Anani Addoram TYPAM

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Sanergy propose FarmStar des engrais bio à base d’excréments humains

Lire le suivant

Arrêté pour avoir filmé les partisans du président avec un smartphone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *