fbpx

Interview/Akouvi D. Bella HONKOU: “L’entrepreneuriat féminin plus qu’une motivation, c’est ma passion”

Formatrice entrepreneuriale du centre d’appui aux initiatives féminines et Directrice Exécutive de l’association Coude à Coude pour le Développement  au Féminin, Mme Akouvi Bella HONKOU, est une passionnée de l’entrepreneuriat féminin surtout le naturel et le bio. Consciente de la situation des femmes, elle offre des formations Multi sectorielles, des renforcements de capacité, des conseils et appuis techniques pour les permettre d’être autonome socio-économiquement.

Bonjour Mme ! Présentez-vous à nos lecteurs s’il vous plaît !

Bonjour, Je suis Akouvi Bella HONKOU, Directrice Exécutive de Coude à Coude pour le Développement au Féminin (CCDF), une organisation qui oeuvre pour les droits des femmes et des filles, le bien-être des enfants et le changement climatique. formatrice entrepreneuriale et gérante du centre de formation et d’appui aux initiatives féminines “Maison de l’Entrepreneuriat des Femme” MEF. Je suis entrepreneure, spécialisée dans l’entrepreneuriat vert. mon entreprise, connue sous le nom de Green Health fait uniquement dans le naturel et le bio, tout en valorisant les plantes de notre pays, au service des soins de santé, de bien-être et cosmétiques.

Quels vos domaines d’intervention ?
J’interviens dans le leadership féminin, formation multi-sectorielles, des renforcements de capacité, conseils et appuis techniques.

Un atelier de formation de jeunes femmes en décoration
Un atelier de formation de jeunes femmes en décoration

Que proposez-vous comme produits et ou services ?
Parlant de “Maison de l’Entrepreneuriat des Femmes, nous proposons des formations dans les domaines tels que:

1- L’artisanat (décoration, confection de perruques, création de bijoux en perles, savonnerie);
2- L’agro-alimentaire et pâtisserie
3- L’entrepreneuriat des jeunes avec les techniques de création et de gestion d’une entreprise, la maîtrise du numérique et le leadership entrepreneurial.

Vous avez remporté le prix du leadership africain au Nigeria, aux côtés de la conseillère municipale Dédé Mensan. Qu’est-ce que ce prix représente pour vous ?

Africa Leadership Award confirme la justesse de ma mission. Plus qu’une récompense, c’est une motivation.

Investie dans la promotion de la femme, que prévoyez-vous pour la journée du 8 mars 2020?

Coude à Coude pour le Développement au Féminin et Maison de l’Entrepreneuriat des Femmes prévoient une formation en pâtisserie, intégrant des produits issus de l’agriculture locale. Cette activité sera aussi une occasion de sensibiliser les participants sur les droits des femmes.

On suppose que c’est une activité exclusivement réservée aux femmes …?

Nous sommes dans une dynamique d’inclusion où il ne faut laisser personne de côté. Bien que donnant priorité aux femmes, l’activité est aussi ouverte aux hommes, dont la collaboration avec les femmes ne fait que renforcer l’impact escompté.

Une séance de formation en création de colliers, bracelets et chaussures en perles
Une séance de formation en création de colliers, bracelets et chaussures en perles

Quelles sont les conditions pour y participer donc ?

Les participants sont  invités à contribuer à l’organisation avec 5000FCFA par personne.

L’entrepreneuriat féminin est en croissance. Pensez-vous que les femmes sont suffisamment outillées pour mener à bien leur projet entrepreneurial ?

Je salue en toute objectivité les efforts enregistrés par les parties prenantes à l’éclosion de l’entrepreneuriat féminin; je veux citer les institutions étatiques et la Société Civile.

Le secteur de l’entrepreneuriat est complexe et appelle à un perpétuel apprentissage. Les efforts doivent être accentués pour que les femmes soient suffisamment outillées pour mener à bien leur projet entrepreneurial. Ces efforts vont de l’accessibilité et de la maîtrise de l’information à la formation continue, de la capacité de mobilisation de ressources à la fourniture de services de qualité et à la disponibilité de débouchés.

Quels sont vos initiatives pour aider à la professionnalisation du domaine de l’entrepreneuriat féminin ?

Nous venons de lancer le “Forum International Genre et Initiatives Locales” qui se veut un carrefour d’acquisition et de renforcement de compétences, une occasion pour les professionnels avérés de l’entrepreneuriat de partager leurs expériences et secrets de réussite avec les jeunes femmes et jeunes gens. Ce forum qui aura lieu les 27 et 28 mars prochains à Lomé, sera suivi d’une série d’activités de renforcement, avec la collaboration de partenaires compétents.

Un message à l’endroit de la jeunesse africaine ?

La jeunesse africaine a obligation de prendre son destin en main et de s’accrocher à l’essentiel. Nous le savons tous, rien n’est facile mais la démission n’est pas une excuse. La jeunesse doit se battre de toutes ses forces pour ce qui la rend épanouie, avec la volonté de léguer un héritage heureux à la génération future. Je veux parler d’un combat intelligent et utile, impliquant l’envie de réussir, le travail acharné avec des objectifs bien précis.

Votre mot de fin ?

Mes remerciements les plus profonds à “MyAfricaInfos” qui a posé son regard sur ma modeste personne et l’institution que je représente.

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Cote d’Ivoire: Une décennie mémorable pour Le Magnific

Lire le suivant

Afrique/Boxe: Trois Camerounais aux JO 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *