fbpx

Ghana/ Nouvelles restrictions pour freiner la propagation de la COVID-19 : Mariages et funérailles interdits

Mariages et funérailles au Ghana_MyAfricaInfos

Mariages et funérailles au Ghana_MyAfricaInfos

Dimanche dernier, Le président ghanéen Nana Dankwa Akufo-Addo a annoncé la réimposition d’une série de restrictions afin de limiter l’augmentation des infections au COVID-19 dans le pays.

Les ghanéens devront mettre en veilleuse et pour un temps l’organisation des cérémonies festives, nuptiales et funéraires, lesquelles sont souvent des occasions de grandes retrouvailles.

Cette décision a été annoncée par le Président ghanéen Nana Akufo-Addo dans le but de ralentir la propagation rapide de la Covid-19 mortel dans le pays. La mesure intervient suite à un pic des cas actifs de coronavirus qui dépassent désormais la barre des 5000.

Dans son discours télévisé, Akufo-Addo a déclaré : « Jusqu’à nouvel ordre, les funérailles, les mariages, les concerts, les représentations théâtrales et les fêtes sont interdits. Des enterrements avec vingt-cinq personnes au maximum, peuvent avoir lieu, avec l’application des mesures barrières telles que la distanciation sociale et de port de masque. Les Plages, Les boîtes de nuit, les cinémas restent également fermés ».

À la date du dimanche 31 janvier, le Président Akufo-Addo a noté 172 patients gravement malades et isolés pour des soins dans les hôpitaux ghanéens.

« Nos hôpitaux sont pleins et nous avons dû réactiver nos centres d’isolement. Notre taux d’infection quotidien moyen est maintenant de 700, contre 200 il y a deux semaines. », a-t-il souligné.

Le Président Akufo-Addo a rappelé que l’imposition de restrictions sur les activités quotidiennes en mars 2020 avait contribué à réduire la prévalence de la pandémie au Ghana et que, par conséquent, le gouvernement n’a d’option que de réintroduire certaines de ces restrictions afin d’aider à sauver la situation.

« Notre situation actuelle pourrait devenir désastreuse si des efforts ne sont pas faits, tant de la part du gouvernement que des citoyens, pour aider à contenir le virus » : a-t-il affirmé.

Akufo-Addo a en outre exhorté tous les lieux de travail à utiliser un système de rotation pour leur personnel, en plus de l’utilisation de plates-formes virtuelles pour le travail.

Les gérants des restaurants, ont été invités à limiter les consommations sur place pour les clients. Quant aux frontières terrestres et Maritimes, elles restent fermées.

Concernant les lieux de culte, les responsables des églises et les mosquées ont été priés d’appliquer strictement les protocoles de la Covid-19 à savoir le respect de la durée de deux heures, la distanciation sociale d’un mètre, le port de masques, l’utilisation de désinfectants et l’installation du dispositif de lavage des mains.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

“Frère ! Ne m’appelle plus frère”; l’unité continentale est-elle possible ?

Lire le suivant

Côte d’ivoire : Mariama Camara installe la marque “Kanafrik” à Abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *