fbpx

FESPACO 2021 : Le prix du meilleur film d’animation attribué au Togo

Le film « Akpokplobito » sacré meilleur film d'animation au Fespaco 2021

Le film « Akpokplobito » sacré meilleur film d’animation au Fespaco 2021

À la 27e édition du fespaco qui s’est tenue du 16 au 23 octobre dernier à Ouagadougou, le Togo fut dignement représenté et remporta le premier prix dans la catégorie “court métrage animation” grâce au film « Akpokplobito » de la réalisatrice Ingrid Agbo.

Ayant été suffisamment repoussé cette année en raison de la Covid-19, le festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO 2021) a finalement eu lieu dans la capitale burkinabè du 16 au 23 octobre 2021.

27e édition FESPACO-MyAfricaInfos

Le thème de cette 27e édition du FESPACO est « cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux regards nouveaux enjeux ». Le Sénégal était le pays invité d’honneur avec 19 films dont 14 en compétition.

À ce festival, le Togo a présenté dans la catégorie « Animation” : « La loi du plus fort », une réalisation de Koami Tréinnou AMAVI, « Le jardin d’Ataraxie » de Jessica ALEMDJRODO et Robby Cottard (France), « Mofiala » de Boris Kpadenou et « Akpokplobito » de la Togolaise Ingrid Agbo; ce dernier sacré meilleur film d’animation.

Les films fictions des écoles africaines du cinéma du Togo à cette vitrine du son et de l’image étaient « Nugbedodo » (Promesse) de Yao Prudencio AMOUZOU et « Subtil » de Dissirama BESSOGA.

Le documentaire long métrage « Becoming black » de Inès JOHNSON-SPAIN a été quant à lui présenté sous la bannière togolaise dans la catégorie ‘’documentaire Panorama’’ mais en hors compétition. 

Ce premier prix remporté par le film « Akpokplobito » vient s’ajouter à une liste déjà longue de distinction à l’international.

 »Akpokplobito »/MyAfricaInfos

Ayant fait office de la cérémonie d’ouverture du festival panafricain des cannes en France, ce film a remporté le « Prix de Toronto indépendant film festival ». Il a également été sélectionné à la « Femme international film festival » de même qu’à l’ »International social change film festival ».

Le film Akpokplobito relate l’histoire sordide d’une petite fille qui endure l’insupportable dans un quartier vivant, aux apparences paisibles, teinté d’une atmosphère chaleureuse.

Ecrit et réalisé par Ingrid Agbo avec une collaboration entre « NEBULARTS PRODUCTION » de la France et « MESS PICTURES » du Togo, ce film sera dévoilé au public ce mercredi 27 octobre à 18h30, à l’Institut français du Togo dans le cadre de la fête du cinéma d’animation 2021.

Rappelons que le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est l’un des plus grands festivals de cinéma africains créé en 1969 sous le nom de « Premier festival de Cinéma Africain de Ouagadougou ».

FESPACO 2021-MyAfricaInfos

Ce festival se déroule tous les deux ans à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso et est l’un des rares festivals de cinéma d’État encore existants dans le monde. Le fespaco a pour but de favoriser la diffusion de toutes les œuvres du cinéma africain, de permettre les contacts et les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, et de contribuer à l’essor, au développement et à la sauvegarde du cinéma africain, en tant que moyen d’expression, d’éducation et de conscientisation.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Mozambique : L’écrivaine Paulina Chiziane remporte le prix Camões 2021

Lire le suivant

Nigeria : Le eNaira, la monnaie virtuelle nigériane est désormais lancée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *