fbpx

Explosion meurtrière au Ghana

explosion meurtrière au Ghana

Explosion meurtrière au Ghana

La ville minière d’Apiate, dans l’ouest du Ghana a été le lieu d’une explosion meurtrière provoquée par l’accident d’un camion transportant des explosifs pour une mine jeudi dernier dans la mi-journée.

L’explosion s’est produite vers midi à Apiate, non loin de Bogoso, une ville minière située dans la région Occidentale, à environ 300 kilomètres à l’ouest de la ville d’Accra. Ce fut une collision entre un camion chargé d’explosifs et une moto ; un choc violent qui aurait provoqué une immense déflagration, d’énormes pertes en vies humaines et des blessés.

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo s’est exprimé à propos de l’accident quelques heures plus tard sur Twitter. C’est avec une grande tristesse qu’il a présenté ses condoléances aux familles des personnes décédées, et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

La police locale aurait indiqué que la plupart des victimes ont été secourues et emmenées dans les hôpitaux de la région. Les forces de l’ordre ont demandé l’ouverture des écoles et églises pour éventuellement accueillir d’autres blessés.

Les autorités ghanéennes ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances et les responsabilités de l’explosion d’un camion bourré d’explosifs industriels qui a fait plus d’une dizaine de morts.

De nombreuses maisons ont été complètement rasées, laissant au moins 380 personnes sans abri.

Le vice-président Mahamudu Bawumia a indiqué que l’Etat allait pourvoir aux besoins matériels des victimes et prendre en charge les frais médicaux. Il faut souligner que les accidents impliquant des camions sont fréquents au Ghana, comme dans de nombreux pays d’Afrique, et peuvent être meurtriers lorsqu’il s’agit de camions citernes, transportant des produits pétroliers ou du gaz.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Mali : L’ancien président du Mali « IBK » a rejoint les verts pâturages

Lire le suivant

Des pays d’Afrique australe dévastés par la tempête tropicale « Ana »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.