fbpx

Diaspora/ L’ombre des choses à venir de Kossi Efoui

Le titre du livre : L’OMBRE DES CHOSES A VENIR

Date de parution : 1er Février 2011

Nom de l’auteur : KOSSI EFOUI

Nationalité- Pays de résidence : Togo – France

Sujet traité et son contexte

Homme de théâtre, héritier de la tradition orale de ses ancêtres, Kossi Efoui écrit un roman qui s’écoute comme une complainte et se regarde comme une pièce de théâtre dans laquelle il dissèque l’absurdité du pouvoir et dénonce la rhétorique avilissante des politiques. Si le récit paraît par moment pessimiste, il est aussi éclairé par une écriture poétique qui emporte le lecteur. Un livre éblouissant et visionnaire, sur fond de mélancolie radicale, de dérision absolue et de générosité désespérée. Kossi Efoui poursuit ici, le fil de la plus tragique des histoires : celle d’une guerre interminable où la fausse parole s’allie à la violence des armes. Ici ou ailleurs, cela nous concerne intimement.

Résumé du livre

Dans une pièce à peine éclairée par la lune, un homme se cache. Il attend dans l’ombre ceux qui lui permettront de s’enfuir (les mystérieux hommes-crocodiles) et redoute l’arrivée intempestive des représentants de l’ordre qui voudraient l’arrêter. C’est lui, « l’orateur », qui raconte son histoire ; une histoire qui pourrait être aussi celle de son pays dont le nom n’est jamais précisé, voire celle de l’Afrique. Les grandes étapes politiques qui ont marqué cette nation sont l’« Annexion » et la « Libération »

Présentation du livre

Genre : Roman

Maison d’édition : Editions du Seuil

ISBN Livre Papier : 2020990970

Où trouver le livre ?

https://www.amazon.com

Prix version papier : 4000 FCFA

Prix version électronique : EUR 17,20 Prime

A propos de l’auteur

Née en 1962, à Anfoin au Togo, Kossi Efoui est dramaturge, romancier et chroniqueur (notamment un temps pour Jeune Afrique).

Il fût étudiant en philosophie à l’Université de Lomé ; activiste et très hostile aux dictatures, au népotisme et à la soumission socio intellectuelle, il prit part aux mouvements de contestation du régime de Gnassingbé Eyadema. 
Ses activités politiques lui ont valu quelques ennuis avec les autorités de son pays et finirent par le contraindre à l’exil, puis à l’installation en France.
En 1989, il reçoit le Grand Prix ‟Tchicaya U Tam’si” du Concours théâtral inter-africain pour sa pièce «Le Carrefour». 
Boursier de Beaumarchais, il fut accueilli en résidence d’écriture à la Maison des auteurs du Festival des Francophonies en 1992.
Il obtint le Prix du Nouveau Talent Radio de la SACD en 1993, la Bourse de la Création du Centre National du Livre en 1996 et le Grand prix littéraire de l’Afrique Noire 2002 pour la fabrique des cérémonies.
Son roman «Solo d’un revenant», publié en 2008 aux Éditions du Seuil a reçu trois prix en 2009: le “Prix Tropiques”, le “Prix Ahmadou Kourouma” et le “Prix des cinq continents” de la francophonie.

Contact de l’auteur

Facebook: KossiEfoui

BLAKE G.

Lire le précédent

TOGO/Saoudé ATAKE Essohanam une étoile montante du Volleyball

Lire le suivant

Sénégal/ Des hangars pour agriculteurs, une initiative de Ndéye Marie Aïda Ndiéguène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *