fbpx

Côte d’Ivoire : lancement de « Africa Radio » remplaçante de la panafricaine Africa N° 1 à Abidjan, avec les actionnaires A’Salfo et Manu Dibango !

« Africa Radio », remplaçante de la  radio panafricaine Africa N° 1, vise à accompagner le développement du continent aux plans éducatif, social, sportif, économique et culturel. Elle a effectué le mercredi 12 juin dernier son lancement officiel dans un grand hôtel d’Abidjan, en présence de  personnalités politiques, de nombreuses vedettes de la musique et de la quasi-totalité des actionnaires dont A’Salfo et Manu Dibango.

Le projet d’Africa Radio est né de la rencontre de Dominique Guihot, Président directeur général d’Africa Média, entité éditrice du programme d’Africa No 1 Paris, de Jean-Michel Severino, ex-directeur général de l’Agence française de développement (AFD), président du fonds d’investissement « Investisseurs & Partenaires », et de quatre autres actionnaires africains notamment: Salif Traoré dit A’Salfo, leader du groupe ivoirien Magic System; l’ancien premier ministre et homme d’affaires franco-béninois Lionel Zinsou; le Franco-Sénégalais Momar Nguer, responsable du marketing du groupe français Total, ainsi que l’artiste « vitrine » de la radio, Manu Dibango, salué par une ovation mercredi dernier . De nombreuses personnalités étaient présentes au lancement, notamment des chanteurs de toutes les générations, de Aïcha Koné et Bailly Spinto à Claire Bahi et DJ Kerozen.

« Ce qui m’envoie dans cette aventure, part d’un déjeuner à Paris, je suis invité par Dominique qui a un projet à me présenter, il me parle de ce projet et je vois son engagement de pouvoir montrer que l’Afrique aussi à un autre visage que les gens ne connaissent pas » à travers Africa Radio » a déclaré  A’Salfo.

Chose surprenante, « Dominique est Français et c’est lui qui me parle des potentialités que l’Afrique peut avoir, et je dis, ce n’est pas à moi d’être pessimiste sur mon continent, alors j’adhère tout de suite au projet et je dis on va y aller et s’il y a d’autres associés qui y croient, on ira jusqu’au bout », a-t-il raconté.

Africa Radio se veut une synergie africaine. Le plan d’action de son Conseil d’administration devrait permettre à la radio panafricaine de se déployer sur tout le continent africain, et au-delà, à travers le monde. Et ce, depuis Abidjan, « le centre de gravité » de cette radio.

Pour Dominique Guihot, ce parcours qui commence à Abidjan, où Africa Radio peut être captée à partir de la fréquence 91.1 FM, marque la plus belle aventure de la radio, symbole du retour de  Africa No 1, une radio panafricaine qui a changé la vie de beaucoup d’auditeurs.

Il y a 20 ans, Dominique qui a pris la direction de  Africa N0 1 à Paris, a soutenu qu’à l’époque cette radio était « la vitrine de la grande radio panafricaine qui bénéficiait déjà d’un auditoire important, mais qui était au service du continent avec des émissions comme le Journal des auditeurs ».

« Le droit à l’information fait partie des droits fondamentaux des concitoyens et le gouvernement ivoirien veut respecter cette exigence en ouvrant les ondes à toutes les offres d’informations dès lors qu’il les trouve pertinentes », a affirmé Sidi Touré, ministre de la Communication et des médias.

Africa Radio ambitionne de devenir dans les cinq années à venir un acteur privé indépendant majeur du paysage radiophonique africain.

 Le centre de gravité de la radio transféré vers Abidjan accueillera une « rédaction panafricaine », a ajouté M. Guihot, promettant des embauches dans un avenir proche. La nouvelle radio entend s’établir dans les dix-sept grandes capitales d’Afrique francophone. Elle a déjà obtenu une fréquence au Congo, avant Dakar (Sénégal), Yaoundé (Cameroun) et Ouagadougou (Burkina Faso).

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Togo/ Edem Drackey « Amévévé » Interview exclusive

Lire le suivant

Côte d’Ivoire/ Oumou Sangaré a livré un méga concert à Odienné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *