fbpx

Désormais, les guides de tourisme du Bénin prônent une unicité d’actions

Fédération Nationale des Associations de Guides de Tourisme

Fédération Nationale des Associations de Guides de Tourisme

Le samedi 15 octobre 2022 s’érige au rang de jour mémorable dans l’histoire de l’industrie touristique en République du Bénin. Ce jour, tous réunis à Dassa-Zounmè, les Guides de tourisme du Bénin ont procédé à la création de la Fédération Nationale des Associations de Guides de Tourisme et ont confié sa gestion à un Bureau Exécutif de 11 membres qui va être conduit par Mme Martine de Souza épouse GUENDEHOU. Ensemble, cernons les contours de cette fédération.

Fédération Nationale des Associations de Guides de tourisme du Bénin/MyAfricaInfos

Dassa-Zounmè; Samedi 15 octobre 2022. Les guides de tourisme sont venus de tous les départements du pays et font chacun, partie de la délégation officielle de l’Association des Guides Accompagnateurs et Conférenciers (AGAC) de leur région. Kassim Sanni Sourakatou est Président du comité préparatoire.

A l’en croire, l’attente est claire : « Nous sommes venus ici pour créer notre fédération afin de parler un langage unique. Grâce à ce regroupement, le processus de structuration du secteur du guidage touristique va pouvoir se mettre en place pour qu’enfin, les guides travaillent ensemble en de commun accord avec les pouvoirs publics afin de faire avancer chaque guide dans la lutte de révélation d’un Bénin attractif et puissant sur le plan touristique ».

De Souza Martine/Fédération Nationale des Associations de Guides de tourisme du Bénin

Ainsi, après toutes civilités et la vague des allocutions, il a été installé le présidium devant conduire et veiller au bon déroulement de la relecture, amendement et validation des statuts et règlements intérieurs proposés par le comité préparatoire. Deux heures durant, sous le contrôle du présidium présidé par Edjrokinto E. Boris, les participants ont donné leur point de vue, et finalement, chacun des textes a été adopté après avoir été corrigé à certains endroits.

L’étape qui a suivi a été celle de l’élection des membres du Bureau Exécutif et de ceux du Conseil de Surveillance. Chaque délégation s’est retrouvée en tractations pour désigner ses représentants et de façon consensuelle, les listes des élus ont été applaudies.

Mme de Souza Martine épouse GUENDEHOU, est élue Présidente du Bureau Exécutif qui est composé de onze (11) membres et M. Toviéhou S. A. R. Mathieu aura à sa charge, la Présidence du Conseil de Surveillance qui est composé de trois (03) membres.

Fédération Nationale des Associations de Guides de tourisme du Bénin/MyAfricaInfos

15 octobre 2022 à Dassa-Zounmè : l’inoubliable des temps

« Nous semons une graine que vont récolter nos enfants ». C’est cette phrase magique qui a rassuré et motivé tous les guides de tourisme présents à cette assemblée. A l’occasion, les participants ont eu droit aux conseils de M. Samir Bérhil. Il est marocain, expert en Tourisme près de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) et principal formateur des 54 guides ayant bénéficié du projet de formation initié par le gouvernement béninois.

A travers une vidéo  préenregistrée, l’expert a rappelé aux participants, l’étendue de la richesse touristique du Bénin et toutes les opportunités que peut leur offrir la fédération de leurs forces.  Toutefois, il les met en garde face à l’autre piège d’un développement touristique : « Ne tombez pas dans le piège du tout économique. Tout est égal, tout est bénéfique. Restez dans la passion et dans l’amour de votre pays. », leur dira-t-il.

A l’unisson, les guides de tourisme du Benin prônent une unicité d’actions/MyAfricaInfos

A sa suite, M. Babio El-kir Moudachirou, expert en développement touristique et Directeur de ID Territoire Afrique. Il a avoué êtes venu en ami juste pour encourager et exhorter tous les guides présents, surtout les responsables qui seront élus à l’issue de cette assemblée.

D’abord, il leur demande de profiter de la forte volonté politique pour mieux impacter le secteur touristique dans toutes ses dimensions : « Le gouvernement est engagé, mais si les touristes arrivent, ils auront besoin de sortir et s’ils le font avec de bons guides qui leur font découvrir les bons plats, les bons espaces de loisirs, les centres artisanaux, les galeries, ils  repartiraient contents et recommanderaient toujours aux autres, de sortir vers le Bénin. Or, chaque fois qu’ils sortent, vous avez du boulot et vous gagnez. ».

Il revient alors sur l’Assemblée Générale Constitutive en demandant aux futurs responsables, de faire tout ce qui est de leur pouvoir pour qu’au lendemain du 15 octobre 2022, les guides de tourisme puissent indexer  Dassa-Zounmè comme lieu à partir duquel tout a commencé.

Initiative de création de la Fédération Nationale des Associations de Guides de Tourisme du Bénin : une motivation d’abord, politique.

Depuis son arrivée en 2016, le gouvernement du Président Patrice Talon accorde une attention très particulière au secteur du tourisme avec pour ambition d’en faire un pilier phare de l’économie nationale. Ainsi, de grands projets infrastructurels et techniques partent de l’étape d’idée à celle de matérialité. Mais une destination touristique, c’est d’abord et surtout, les guides de tourisme, eux, premiers ambassadeurs des cultures du pays près le touriste. Il est donc très capital de disposer de bons médiateurs pour mieux accompagner les réformes orchestrées par la forte volonté politique.

Fédération Nationale des Associations de Guides de tourisme du Bénin/MyAfricaInfos

C’est ainsi qu’à la suite des nombreux projets de formations et de renforcement des capacités initiés et organisés par le gouvernement à l’attention des guides de tourisme, les concernés eux-mêmes, décident d’assainir leur corporation.

Les origines lointaines de l’idée de la fédération

Ce récit est de Kassim Sanni Sourakatou, Président du conseil préparatoire de l’assemblée générale constitutive.

« Tout a commencé il y a deux ans. Nous étions dans le Nord du Bénin. La PENDJARI venait de lancer une nouvelle saison touristique. Guide agréé de ce haut lieu touristique, il me semblait important de lui redonner vie en le faisant connaître autrement, afin de mieux le vendre suite à l’attentat de Mai 2019. Et comme la seule hirondelle ne peut faire le printemps, j’ai alors jugé plus qu’utile et judicieux, le fait d’associer les confrères Guides qui prestent sur les différents sites touristiques que compte le Bénin. C’est comme cela que nous nous sommes retrouvés dans un mouvement SUD-NORD et NORD-SUD avec 120 Guides venus de tout horizon. Durant ces jours passés ensemble dans l’Atacora-Donga puis au Sud du pays, nous avions voyagé, échangé et miroité l’avenir de notre métier. Ainsi est venue l’idée de création de cette fédération. »

Être « UN et INDIVISIBLE » malgré la diversité des pensées

Fédération Nationale des Associations de Guides de tourisme du Bénin/MyAfricaInfos

Si les guides de tourisme du Bénin se sont retrouvés d’abord, en association interdépartementale et désormais, en fédération, c’est fondamentalement pour s’unir davantage afin de rendre meilleure, la destination « Bénin ». C’est ce que nous pouvons retenir  des diverses allocutions faites lors de l’Assemblée Générale Constitutive. En voici quelques extraits :

  • Kassim Sanni Sourakatou, Président du comité préparatoire de l’AGC

 « C’est dans l’union, la bonne intelligence et la convergence des idées que nous réussirons à davantage, valoriser notre métier. A la fédération maintenant de passer à l’acte et de mener des actions concrètes et convaincantes sur le terrain

  • M. Samir Bérhil, expert en Tourisme près de l’Organisation Mondiale du Tourisme

« Restez unis. L’État du Bénin et le ministère du tourisme, des arts et de la culture auront besoin de vous, de vos conseils, de votre expertise pour développer le statut de Guides en lui-même. Essayez de travailler pour donner des conseils, des préconisations au niveau de la tarification, du partage du travail, de la répartition de la richesse, si richesse il y a, mais surtout, de la valorisation du Béninois et de la femme béninoise. »

  • M. Babio El-kir Moudachirou, Directeur de ID Territoire Afrique

« On commence toujours quelque part. Allons toujours de l’avant et moi, je sais que lorsqu’on cherche à aller de l’avant, ça s’impose. Pour vos mandants que vous êtes venus représenter, adopter des textes, ayez des bases solides et ensemble, allez chercher ce qu’il faut. Donc le défi que nous avons ensemble, c’est celui de notre activité et celui de faire en sorte qu’on puisse parler des Guides du Bénin comme on parle des Guides d’autres destinations qui font références. »

  • Mme de Souza Martine épouse GUENDEHOU, Présidente élue du Bureau Exécutif

« Nous avons cru en ce que nous sommes, en ce que nous voulons faire et nous avons réussi. J’invite tout le monde, tous les membres de mon bureau, à prendre leur bâton de pèlerin pour qu’ensemble, nous puissions relever le grand défi qu’est la promotion de la destination Bénin. Je crois qu’ensemble, WE CAN. »

  • M. Toviéhou S. A. R. Mathieu, Président élu du Conseil de Surveillance

« Je vous remercie tous pour la confiance placée en chacun de nous en particulier, à ma personne. Je prends l’engagement de faire le travail comme cela se doit pour qu’à la fin, on puisse présenter un bon résultat. Mais pas sans vous, car l’oiseau ne peut grandir que dans son plumage. Nous sommes une famille et devons aller ensemble ».

Le tourisme béninois doit donc espérer de bons jours devant lui. En tout cas, tout est possible si les actions sont jointes aux promesses. Et les élus de cette Assemblée Générale ont le devoir de suivre les pas du gouvernement. Nous concernant, MyAfricaInfos  y sera toujours pour mieux vous informer.

Articles du même auteur :

Angelo Alapini

Lire le précédent

Afrique du Sud/ Lancement de la Fondation pour la démocratie en Afrique à Johannesburg

Lire le suivant

Ballon d’or 2022/ Le premier « Prix Socrates » décerné à Sadio Mané

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.