fbpx

Togo/ Qui est Angela Aquereburu ?

Angela_Aquereburu_MyAfricaInfos

Angela_Aquereburu_MyAfricaInfos

Originaire du Togo, la dirigeante de YoBo Studios, Angela Aquereburu est une figure montante du secteur de l’audiovisuel en Afrique francophone. Très ambitieuse, angela a produit différentes séries à succès notamment : Zem; Palabres; Mi-temps; Hospital it et la toute dernière : Oasis; une série togolaise qui relate l’histoire d’une femme qui vient faire de l’espionnage industriel dans un complexe immobilier et qui y retrouve une ancienne connaissance compromettant sa mission.
Productrice, réalisatrice, animatrice d’émission et actrice voici l’histoire de Angela Aquereburu.

“Le Togo”, pays d’origine de Angela Aquereburu est l’un des plus petits pays d’Afrique occidentale, marqué par sa topographie qui va du cordon littoral au sud bordé de cocotiers aux montagnes verdoyantes, aux collines ondulées, aux vallées pittoresques, aux plateaux étendus, aux rivières ondulantes, aux lagunes paisibles et à l’extrême nord, des savanes foisonnées d’animaux sauvages. Une diversité qui touche aussi les différentes communautés dans leur mode de vie et leur organisation socioculturelle. Ceci est le fruit de migrations millénaires qu’a connu le pays de Angela Aquereburu, une femme très déterminée qui transmet, à travers un sourire spontané, le bonheur, la chaleur et le soleil de sa patrie.


A la tête de la maison de production Yobo Studios de Lomé depuis 2009, Angela Aquereburu est une femme simple, avenante, authentique et surtout électrique. Une self made woman qui « vend » au monde les réalités positives de l’Afrique en multipliant la réalisation de séries originales qui révolutionnent le visage audiovisuel de l’Afrique francophone.
Étant adolescente, Angela Aquereburu rêvait de cinéma, de danse et de musique; Bref, d’une vie d’artiste. Mais ses parents la destinaient plutôt à un métier rassurant, confortable comme pilote, comptable.. Etc.


Quelques années plus tard, par le hasard de l’amour, elle rencontra Jean-Luc Rabatel, son futur mari, un comédien français. De cette rencontre est née en 2009, la société de production Yobo Studios spécialisée dans la production de contenus originaux exportables qu’elle dirige à Lomé.
Ils en ont produit une quantité depuis et c’est ainsi que son destin bascula vers son premier coup de coeur: l’audiovisuel!
C’est au Togo qu’Angela se lance dans l’arène de l’audiovisuel en partenariat avec son époux Jean-Luc Rabatel.


De là, est née la 1ère saison de « Zem », série humoristique sur les conducteurs de taxi-moto togolais, une coproduction avec Canal + sur un format très court de 3 minutes avec trois saisons.
La première saison a été diffusée le 4 Janvier 2010 sur Canal+ Afrique et le 4 Juillet 2010 sur Comédie (France), Ma Chaine Etudiante (France) et TV5 Monde en 2012, puis la chaine A+ en 2016. Ce fut un succès immédiat, suivi ensuite des deux autres saisons.


Très déterminée, Angela Aquereburu s’est servie d’un Master en entreprenariat pour mener à bon port ce projet audiovisuel.
Après le succès de sa première production, Angela Aquereburu produit avec sa société Yobo Studios, des séries qui racontent des réalités africaines et qui valorisent les femmes. Elle enchaîne donc avec la sortie de « Palabres » ainsi que « Mi-temps » ayant été diffusé au cours de l’Euro 2016.
Angela change ensuite de format avec la réalisation de « Hospital it », une série qui a bénéficié d’un financement de Côte Ouest Audiovisuel, le leader africain de distribution audiovisuelle. Elle compte 26 épisodes de 26 minutes à travers lesquelles on découvre les réalités africaines d’un centre de santé mixte qui combine médecine conventionnelle et médecine traditionnelle.

Angela-Aquereburu- MyAfricaInfos
Angela-Aquereburu- MyAfricaInfos


Créatrice dans l’âme, des idées à la pelle, des idées pour promouvoir la femme africaine, Angela aborde un nouveau concept; celui de l’évolution du modèle familial sur le continent africain et la parentalité sous plusieurs angles dans “Les Maternelles d’Afrique”, une émission dédiée aux parents Africains diffusée sur TV5 MONDE.
Angela Aquereburu fait partie de celles qui font bouger les choses.
Outre sa volonté de produire des séries authentiques, Angela souhaite avoir une visibilité sur la scène internationale. Mais la jeune femme entrepreneure se trouve limitée face à ce défi puisqu’il lui faut de gros investissements financiers.
Cependant, avec la série Hospital it , le pari commence a être atteint. En effet, cette série fait déjà parler d’elle à l’international en remportant le prix de la meilleure série au Festival Vues d’Afrique de Montréal de 2017.


En septembre 2017, même si la série n’a pas décroché le graal au Festival TV de la Rochelle en France, elle a tout de même fait bonne impression et reçu les critiques favorables du public.
La showrunneuse angela Aquereburu qui fait vivre l’Afrique francophone sur nos écrans, est consciente de la place importante qu’est la sienne dans la société togolaise. Si elle n’entend pas recommander son modèle de coiffure, elle ne lésine pas sur les moyens pour mettre sa notoriété au service des femmes.

Angela-Aquereburu- MyAfricaInfos
Angela-Aquereburu- MyAfricaInfos


Depuis 2018, son studio a lancé des cycles d’ateliers de formations aux métiers de l’audiovisuel; une preuve qu’elle ne pense pas s’arrêter en si bon chemin en ayant la tête pleine de projets pour les futures générations.
Dans un pays où la plupart des comédiens apprennent sur le tas, la formation ne peut que relever le niveau!
Avec sa coupe de cheveux, une boule rasée laissant paraître quelques pousses grisonnantes, de grandes boucles pendantes à ses oreilles, le visage avenant, et un chemisier taillé en tissu africain aux motifs peu ordinaires, Angela Aquereburu apparaît d’emblée comme une femme atypique à telle enseigne qu’on s’étonne qu’une telle lumière puisse être placée sous le boisseau. Femme puissante, Angela Aquereburu l’est assurément par son parcours.


Mère de deux enfants, Angela Aquereburu est la nouvelle figure dans le monde des séries télévisées en Afrique. Elle apporte un regard différent sur le continent noir et chamboule le paysage audiovisuel de l’Afrique francophone.
Aujourd’hui, le cinéma togolais a fait un pas de plus avec “Oasis”, une série créée par la scénariste togolaise Madie Foltek; réalisée par Angela Aquereburu & Jean-Luc Rabatel et coproduite par Yobo Studios.
Diffusée depuis le 11 novembre 2019 sur les chaînes canal+, “Oasis” est une série togolaise de 20 épisodes de 26 minutes qui met en avant aussi bien la capitale Togolaise que le savoir-faire des artisans Togolais.
Angela adore voyager et s’occuper de ses enfants!

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

Tout sur la toxoplasmose

Lire le suivant

Africa-Danxomɛ: Harmonie Slam Label donne du sens aux mots d’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *