fbpx

Soudan: Retour de l’alcool après 37 ans

Environ 3% de non-musulmans pourront dorénavant prendre des boissons alcoolisées au Soudan. Cette réforme “symbolique” fait suite à des manifestations exigeant l’accélération de certaines réformes.

Le ministre de la Justice Nasreddine Abdelbari a annoncé la suppression de l’article 126 du code pénal traitant de l’apostasie, qui rendait notamment la consommation d’alcool passible de la peine de mort.

Les manifestations du 30 Juin avaient également réclamé justice pour les centaines de manifestants tués pendant les soulèvements contre le régime d’Omar El-Béchir, contre qui pèsent des accusations de crimes contre l’humanité. et crimes de guerre.

Le 12 juillet, le ministre de la justice a annoncé l’abandon de “toutes les lois violant les Droits de l’Homme”, une annonce que certains observateurs qualifient de fin de la charia.

Dorénavant, les Soudanais non-musulmans estimés à 3% de la populations pourront retourner à l’alcool, à condition de n’en faire pas un objet de trouble de la paix sociale selon les précisions du premier ministre.

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Afrique du Sud: Zindzi Mandela rejoint son défunt père

Lire le suivant

Togo: Paul Kpelly remballe ses idées vers l’Europe et autres destinations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *