fbpx

Sory Samba sème la bonne musique dans le cœur de la jeunesse malienne

Sory_Samba-myafricainfos

Sory_Samba-myafricainfos

Parmi ces grandes icônes qui étaient autrefois ambassadeurs de la musique malienne, figure Sory Samba. Âgé de 82 ans Sory Samba est un passionné de la musique traditionnelle et du funk qui se donne comme mission de partager ses connaissances et ses expériences musicales avec la jeunesse malienne.

Contrairement à la pensée de Amadou Hampâté Bâ qui soutient: «En Afrique quand un vieillard meure c’est une bibliothèque qui brûle», Sory Samba fait exception à cette règle en essayant de partager tout son savoir-faire et ses expériences avec la nouvelle génération. C’est à Mopti encore appelé le venise du Mali, une ville située au centre du Mali que Sory samba a vu jour en 1938.

Témoin de la colonisation, le vieillard de 82ans fit sa rencontre avec la musique après avoir reçu une flute à six trous en cadeau offert par un de ses amis de l’époque. Amoureux de cet instrument à vent, Sory Samba se perfectionne très rapidement et ajoute l’apprentissage de la trompette à sa flute. Peu de temps il monta son propre groupe d’orchestre. Samba Sory nomma son orchestre kanaga de Mopti et fit plusieurs fois le tour du Mali avec ce groupe à prester sur des scènes nobles.

Sory Samba tentera par la suite de lancer une carrière en solo à travers le Mali la cote d’ivoire puis la France éprouvera beaucoup de mal à décoller comme elle devrait. Rattraper par l’âge, il se laisse bercer par un vent de bonheur quand il décrocha un contrat chez Universal en France à 72 ans. Sory samba après plusieurs années de dure labeur et d’amitié avec Salif Keïta, Ali farka Touré ou encore Koko Dembélé guitariste et chanteur de son groupe, n’a pas connu le succès qu’il aura souhaité malgré son merveilleux talent.

Cependant à 82 ans fatigué par l’âge le vieux Sory Samba renonce certes aux podiums mais pas à l’envie de chanter. Motiver par son amour à la musique, Sory Samba le célèbre artiste connu pour réussir les mélanges du rythme traditionnel du mali au funk et au latin jazz passe ses derniers jours à chercher les jeunes également passionnés par la musique auxquels il transmet les secrets de la musique et ses expériences personnelles. C’est donc un héritage constitué de leçons de vie, des conseils de sage et de cours de musique que le vieux Sory Samba offre gratuitement aux jeunes maliens qui seront sans doute les gardiens et les promoteurs de cette culture.

Articles du même auteur :

Charles Mossi

Lire le précédent

Le musée Theodore Monod d’art africain, la maison des vestiges ouest africains

Lire le suivant

Comment faire tenir l’odeur de son parfum pendant toute une journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *