fbpx

Promotion des langues africaines : le béninois Symphorien TOKONNONTO présente le guide d’auto-alphabétisation en fongbé

Symphorien TOKONNONTO _MyAfricaInfos

Symphorien TOKONNONTO _MyAfricaInfos

Symphorien TOKONNONTO est un jeune béninois qui étudie la médecine à la Faculté de Médecine de l’Université de Parakou (FM-UP). Ayant été accueilli au monde par le fongbé, langue majoritairement parlée au Bénin, il développe une vive passion à l’étude pratique de cette dernière et ambitionne de la voir au même niveau que les langues les plus parlées, évolutives, mieux documentées et les plus numérisées de l’Afrique. Rêve qu’il matérialise déjà avec la sortie de MON GUIDE D’APPRENTISSAGE DU FONGBÉ, un livre entièrement dédié à la connaissance de la culture FON.  A l’occasion de la célébration de l’édition 2020 de la journée internationale de l’alphabétisation, MyAfricaInfos est allé à la rencontre de ce jeune auteur béninois.

MON GUIDE D’APPRENTISSAGE DU FONGBÉ: FƆNGBE KPLƆ́NKPLƆ́N WÉMÁ CÈ. Ce livre a été officiellement publié en fin avril 2020 mais, il faut noter l’existence d’une première version sortie en novembre 2019. C’est un guide complet d’auto-formation pour l’apprentissage de la langue FƆNGBE. Il s’agit d’un condensé de notions indispensables à la lecture, à l’écriture et la locution correcte du FƆNGBE. Vous y découvrirez l’alphabet fon, la prononciation de ses différentes lettres, l’arsenal nécessaire pour votre auto-formation, les nombres de 0 à 1.000.000.000 et comment compter l’argent de 1f à 1.000.000.000 de franc CFA en FƆNGBE. Les proverbes qui y sont expliqués, permettront eux, d’améliorer la locutionde la langue fongbé. Tout ceci développé en 6 chapitres couronnés par l’hymne nationale du Bénin en langue nationale fon. Ce chef-d’œuvre reste le résultat de plusieurs années de recherches avec comme principales sources, tout ce qui se passe autour de Symphorien TOKONNONTO. Confidence…

Pourquoi un livre pour le fongbé ?

Plusieurs raisons ont conduit à la rédaction de ce livre. D’abord, mon gout personnel à la langue FON. Depuis mon enfance, j’avais un attachement particulier à tout ce qui a rapport à la langue FON. Ensuite, j’avais envie de corriger quelques choses qui m’intriguaient beaucoup : « Aujourd’hui, nous sommes presque tous en mesure de compter de 0 à 1000 voire même à des chiffres beaucoup plus élevés en Français, mais amusez-vous, à demander à un écolier, collégien ou même étudiant de compter de 0 à 20 dans sa langue maternelle. Peu sont ceux ayant grandi en ville et qui le pourront. Pour ma propre expérience, personne d’entre ceux à qui j’ai posé la question n’était parvenue à me servir une réponse originale. Il en est de même pour ce qui concerne le compte d’argent quand je me suis amusé à leur demander 700F en FONGBE »

Notons aussi l’inexistence de documents à portée de main regroupant à la fois des notions détaillées dans le présent ouvrage. L’objectif que je poursuis en écrivant ce livre est donc de :

  • permettre à toute personne ayant une origine FON d’aller à la redécouverte des merveilles dont cette langue est le gage.
  • permettre aux gens de pouvoir exprimer leurs pensées aussi verbalement que de façon  écrite dans leur langue maternelle.       

Qu’est-ce qui explique la rédaction d’un livre de langue par un médecin en formation ?

Je m’attendais à cette question : “étɛ́ ká kan afítín ɖo avata mɛ̀” me demanderas-t-on. Mais laissez-moi vous dire que la barrière linguistique est un grand obstacle dans la bonne prise en charge des malades. En fait, ce livre n’est que la fondation d’un vaste projet à visé médicale.   En 2018, lors d’une causerie entre carabins, j’ai émis une idée pour laquelle j’ai été traité d’utopique. Je disais que « je rêve d’une médecine où les professeurs viennent dispenser leurs cours en langue nationale ». Ce jour-là, j’ai regretté d’avoir pris la parole. Cette frustration ajoutée aux raisons que j’avais énumérées précédemment m’ont poussé à commencer à faire des recherches dans le domaine de la linguistique fon afin d’entamer la rédaction du présent ouvrage.

 Le livre est-il accessible aux lecteurs non fonphones?

Oui, bien sûr qu’il l’est. D’abord, ce livre est destiné à tout le monde en général et en particulier à tous les fons n’ayant pas grandi dans un environnement fon adéquat et voulant faire un feedback dans l’originalité de la langue FON. Il suffit juste que l’intéressé sache lire en français et le tour est joué. En fait, la particularité du livre réside dans le fait qu’il est bilingue (français-fon). Tout y est mis de sorte que l’on puisse avoir la bonne prononciation tout seul.

Depuis quand avez-vous entamé la rédaction de ce livre?

La rédaction du livre a débuté en mars 2018 mais, le chapitre VI est le résultat d’un projet déjà entamé en 2014. En fait, en 2014, je m’étais déjà donné pour objectif de recenser tous les proverbes contenus dans les chansons de mon artiste préféré: le roi du zinli rénové DADA ALEKPEHANHOU pour en faire un « livre des proverbes ». De peur de les perdre, je les enregistrais sur mon compte gmail en tant que brouillons.

Quelles ont été vos principales sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspirations étaient multiples. Au départ, je m’étais donné comme canevas, celui des brochures d’apprentissage d’anglais qu’on nous vendait au collège : médias, web, documents d’alphabétisation (nukplɔnwema fɔngbemɛ tɔn), dictionnaire français-fon. Thèses de doctorat en linguistique, revues littéraires, documents d’anglais, personnes ressources, bibliothèques…

Je collectais tous ce que je trouvais comme informations puis arrivé à la maison, je faisais le tri et l’examen de l’ensemble des informations afin de garder l’essentiel. Il y a des partis que j’ai dû initier et définir les règles moi-même après plusieurs jours de réflexions, d’analyses et de consultations de personnes ressources.  

MON GUIDE D’APPRENTISSAGE DU FONGBÉ est rédigé en six chapitres présentant chacun, un des aspects clés de la richesse linguistique du fongbé. Substantiellement, il présente le basic pour une didactique de la langue maternelle fon. Qui parcourt le premier chapitre I pourra retenir qu’il existe un alphabet officiel permettant d’écrire et de lire en fongbé. Du chapitre II, il faut retenir qu’il existe comme en français, des règles grammaticales et de conjugaisons bien établies pour pouvoir bien écrire et parler le fongbé. Au niveau du chapitre III, il est question de la présentation du système numérique et celui de compte d’argent en fongbé. Le chapitre IV lui, vient apporter une clarification sur certains mots et expressions méconnus et mésusés alors que le chapitre V se veut un chapitre d’approfondissement de la capacité de lecture. Enfin, le denier chapitre (chapitre VI) nous plonge dans l’univers du fongbé soutenu avec l’usage circonstanciel des proverbes. Il y a donc tout pour mieux s’initier en autodidacte, à l’écriture et la lecture de la plus répandue des langues des Agassouvis de Adja-Tado.

Toujours plongé dans les livres et auprès des sages et artistes pour une découverte approfondie de sa langue maternelle, Symphorien TOKONNONTO a, en plus de MON GUIDE D’APPRENTISSAGE DU FONGBÉ,  conçu le calendrier 2020 (AZANLƐNWEMA FƆNGBEMƐ TƆN : XWE AFƆWǑ KOƆ) entièrement en fongbé (mois, jours et les prénoms en fongbé pour les 365 jours de l’année).

Articles du même auteur :

Angelo Alapini

Lire le précédent

Que savez- vous de la grippe?

Lire le suivant

Conférence : << Alimentation saine, tendance ou nouvelle ère d’après crise ? >>

6 Comments

  • Très bonne initiative

    • Oui vraiment. Encourageons-le. Merci cher Zacharie de nous avoir lu!

  • Merci beaucoup pour l’effort

  • C’est une belle initiative à encourager par l’achat du livre par tout le monde.
    J’exhorte tout le monde à se procurer ce précieux livre.

  • Excellente initiative. Où peut-on acheter cet ouvrage?

  • Je n’ai pas encore lu l’ouvrage mais je l’achèterai. Tous mes encouragements. Ce n’est pas facile quand on est pionniers. Très souvent les gens ne vous prennent pas au sérieux quand vous avez de tel projet.
    Je tiens à vous dire que vous n’êtes pas seul. J’ai eu la même ambition depuis 2016. Économiste financier de formation et natif fon je me suis très vite aperçu que mon expression dans ma langue maternelle manquait de vivacité.
    J’ai développé les mots croisés notemment le Scrabble dans cinq langues nationales dont le fongbe. Les revues vont sortir très prochainement.
    Vivement qu’on se rencontre pour échanger sur nos projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *