fbpx

ONU/Écosystèmes: 08 juin 2021; seconde édition de la journée mondiale de l’océan

journée mondiale de l'océan-MyAfricaInfos

journée mondiale de l’océan-MyAfricaInfos

“L’océan: vie et moyens de subsistance” était le thème retenu pour cette seconde édition de la célébration de la journée mondiale des océans par l’organisation des Nations Unies. Avant-hier l’ONU a souhaité attirer l’attention sur une gestion plus durable des océans, tout en rendant hommage à leur beauté et à leur richesse.

Cette année, la Journée mondiale de l’océan des Nations unies souligne l’importance cruciale de l’océan en tant que source de vie et de moyens de subsistance.

Écosystème/Océan

Fond_de_mer-MyAfricaInfos

Un écosystème est un milieu de vie donné. Il est constitué de l’ensemble des organismes vivants (la biocénose) et de leur environnement non vivant (le biotope).

Dans un écosystème, existent, généralement, de multiples chaînes alimentaires. Elles constituent un réseau complexe appelé réseau trophique. La niche écologique d’un animal ou d’une plante est à la fois son habitat et sa position dans le réseau trophique. Chaque écosystème comprend de nombreuses niches écologiques dans lesquelles se distribuent les différents êtres vivants.

En se référant aux océans, la géographie définit un océan comme une vaste étendue d’eau salée comprise entre deux continents. En fait, il s’agit plutôt d’un volume, dont l’eau est en permanence brassée par des courants marins.

L’océan est notre source de vie, soutenant la subsistance de l’humanité entière et celle de tous les autres organismes sur terre. Approximativement 70,8 % de la surface de la Terre est recouverte par l’Océan mondial, communément divisé en cinq océans: Pacifique, Atlantique, Arctique, Austral, Indien et en plusieurs dizaines de mers. Avec une profondeur moyenne de 3 682 mètres, les océans représentent 96 % du volume biosphérique.

L’océan produit au moins 50 % de l’oxygène de la planète et abrite la majeure partie de la biodiversité terrestre. Elle est notamment la principale source de protéines pour plus d’un milliard de personnes dans le monde. L’océan est aussi la clé de notre économie, avec environ 40 millions de personnes employées par les industries océaniques d’ici à 2030.

Véritable poumon de la planète, l’océan est toutefois menacé alors que 90% des populations des gros poissons est épuisée et 50% des récifs coralliens sont détruits.

Fond_de_mer-MyAfricaInfos

Les océans et les lagons sont notamment affectés par la pollution due au transport maritime et les accidents pétroliers.

En août 2020, la côte est de l’île Maurice fut touchée par le naufrage du Wakashio, un vraquier japonais échoué sur un récif de la Pointe d’Esny.

Plus d’un millier de tonnes d’hydrocarbures s’était déversé dans le lagon abritant le parc marin de Blue Bay. Une marée noire qui avait rendu les poissons et fruits de mer impropres à la consommation.

Quelques semaines plus tard, des dauphins morts étaient retrouvés sur les côtes mauriciennes, sans preuves officielles d’une raison de cause à effet. Un phénomène également recensé au Ghana en avril 2021.

Protéger l’océan et créer un nouvel équilibre

L’homme a besoin de l’océan pour survivre et l’océan a aujourd’hui besoin d’un soutien accru pour pouvoir continuer à remplir ses fonctions, dont toute la planète dépend.

Avec 90 % des populations de gros poissons déjà épuisées et 50 % des récifs coralliens détruits, nous prenons plus de l’océan que ce qui peut être reconstitué.

Pour protéger et préserver l’océan et tout ce qu’il soutient, nous devons donc créer un nouvel équilibre, ancré dans une véritable compréhension de l’océan et de la façon dont l’humanité y est liée. Nous devons établir une relation avec l’océan qui soit réellement inclusive, innovante et éclairée par les leçons du passé.

Les océans jouent un rôle primordial dans notre subsistance.

« L’océan : vie et moyen de subsistance » était le thème de la Journée mondiale des océans cette année. C’est une déclaration d’intention qui lance une décennie de défis pour atteindre l’objectif de développement durable n. 14, c’est à dire « Conserver et utiliser de manière durable les océans, les mers et les ressources marines », d’ici à 2030.

La Journée mondiale de l’océan est célébrée pour rappeler que les océans jouent un rôle primordial dans notre subsistance. Véritables poumons de notre planète, ils fournissent, par exemple, la plupart de l’oxygène que nous respirons. Ils constituent aussi une source importante de nourriture et de médicaments, et sont un élément essentiel de la biosphère.

Il est donc important de sensibiliser le public sur la place fondamentale qu’ils occupent dans notre écosystème, et sur les menaces auxquelles ils font face à cause des activités humaines.

Le but de cette journée était de mobiliser et d’unir les populations du monde entier autour d’une gestion plus durable des océans, tout en rendant hommage à leur beauté et à leur richesse.

La célébration de la Journée mondiale des océans des Nations Unies avant-hier  a été entièrement virtuelle.

Produit par la division des affaires maritimes et du droit de la mer du Bureau des affaires juridiques des Nations Unies, en partenariat avec l’organisation à but non lucratif Oceanic Global, et le partenaire de présentation Blancpain, l’événement annuel de cette année a mis en lumière les merveilles de l’océan en expliquant pourquoi il est source de vie pour l’humanité et tous les autres organismes sur Terre.

Le thème de cette année est particulièrement pertinent dans la perspective de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable, jusqu’en 2030. La Décennie renforcera la coopération internationale pour développer la recherche scientifique et les technologies innovantes pouvant relier les sciences océaniques aux besoins de la société.

Edith DAK

Lire le précédent

Lokua Kanza voyage le monde avec son nouvel album “Moko” !

Lire le suivant

Elles et les médias/ “Mon challenge; devenir l’une des femmes les plus célèbres de ma génération afin d’en inspirer d’autres” : Maryse ASSOGBADJO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *