fbpx

‘’L’Afrique dans la main du diable’’ : une œuvre de Nadjloudine Abdefatah à redécouvrir

L’Afrique dans la main du diable_MyAfricaInfos

L’Afrique dans la main du diable_MyAfricaInfos

Nadjloudine Abdefatah, auteur dramaturge du 21èm lève les voiles sur les maux dont souffre l’Afrique. Cette pièce de théâtre‘’ l’Afrique dans la main du diable’’ est un cri d’alerte à ne pas ignorer.

C’est un petit livre composé de 84 pages toute imbibée de vérité blessante. L’œuvre ‘’ l’Afrique dans la main du diable’’ est à la fois une illustration de la triste réalité des conditions de vies de la majeure partie de la population africaine mais aussi un appel général à une prise de conscience et à un changement de mentalité. Publié le 7 septembre 2017, ‘’l’Afrique dans la main du diable’’ dénonce l’émigration clandestine des jeunes africains vers l’Europe qu’ils considèrent comme un eldorado. Une lumière a été également mise sur les causes et conséquences de cette migration aussi dangereuse que périlleuse.

Cette œuvre littéraire est également un lieu où s’affrontent plusieurs pensées. Heureux soit celui qui pense que la belle vie se trouve en Afrique, et béni soit celui qui pointe du doigt l’irresponsabilité de certains chefs d’état comme cause de cette migration clandestine.

A propos de Nadjloudine Abdefatah

Jeune auteur, Nadjloudine ABDELFATAH est né sur les iles Comores en 1985. Il est comédien et metteur en scène. Également étudiant en linguistique à l’université Cheik Anta Diop au Sénégal, ‘’l’Afrique dans la main du diable’’ est son premier roman publié à l’édition ‘’Harmattan’’. Il enseigne aujourd’hui le français et exerce également le métier de journaliste. Il a récemment publié le livre ‘’victimes d’être comoriens’’.

Articles du même auteur :

Charles Mossi

Lire le précédent

‘’Le calvaire des salariés’’, une œuvre théâtrale remplie de leçon de vie

Lire le suivant

Ihlas Bebou l’international togolais s’impose contre Bayern Munich

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *