fbpx

La famille est sacrée; la belle-famille aussi !

La famille est composée du père, de la mère et des enfants. Ça, tout le monde le sait ! Sauf qu’il y a un autre groupe de personnes qui influence la vie familiale : la belle-famille.

 

Lorsque vous rencontrez votre Amour, il n’est pas toujours évident de rêver autre chose qu’une vie à deux , en toute harmonie et une paix sans égale. Mais, c’est mal connaître vos parents des deux côtés. Les frères, les sœurs et plus importants, les parents ont définitivement un droit de regard qui ne dit pas son nom. Comment arriver à collaborer avec tout ce beau monde sans perdre de vue le plus important ; votre vie de couple ?

Notons que les mamans africaines ne cessent de marteler ceci à leur fille , future femme au foyer :  » quand on se marie, on épouse également les beaux-parents, les belles-sœurs et les beaux-frères ». Ce conseil stipule que ton mari ne doit pas être la seule personne à laquelle tu dois te consacrer. La belle-famille dans toute sa diversité doit également retenir ton attention. Mais souvent on oublie de dire cela aux hommes, futurs mariés.

Quelle place pour la belle-famille ?

Il s’agit d’une équation plus ou moins difficile. D’un côté comme de l’autre, les parents aspirent à une meilleure vie pour leurs enfants. Par conséquent, dès qu’il y a un petit souci, hop, ils s’enflamment et tentent de protéger du mieux leur progéniture. Est-ce la meilleure attitude ? Pas forcément ! Ne dit-on pas que c’est ce que les oreilles entendent ou que les yeux voient qui blesse le cœur ? Ainsi, tout dépend de ce que le couple décide de ramener en famille et vice-versa.

La belle-famille peut être d’un appui fondamental. Mais, quand on s’y appuie trop, elle peut devenir une épine dans les pieds du couple.

Par exemple, lorsque vous avez un projet à réaliser en commun, il n’est pas forcément nécessaire d’impliquer les belles-familles. Au cas où cela s’avère important, faites en sorte que cette idée ne se transforme pas en une imposition pouvant déboucher sur des disputes.

Par ailleurs, lorsque vous avez des disputes en couple, tentez de votre mieux de les résoudre au sein de votre couple tout en évitant d’y mêler les enfants, surtout s’ils ne sont pas en âge de comprendre la situation. Chacun des conjoints doit être capable de sacrifier un tant soit peu son degré d’égoïsme pour préserver l’harmonie dans le foyer.

Si vous acceptez d’agir ainsi, rares seront les réunions de famille destinées à régler vos crises conjugales.

 

Amour, Respect et Discernement !

 

Amour : la toute première base de toute relation devant conduire à l’union de deux personnes est l’amour. « Si tu passes ta vie à attendre l’orage, tu n’apprécieras jamais les rayons du soleil » ; Morris West. On peut comprendre à travers cette citation que la vie peut parfois être incertaine, mais il est sage d’apprécier le moment présent. Il faut donc être reconnaissant pour le moment présent, la famille que l’on a, la bonne santé, etc.

En couple, on doit pouvoir aimer les parents de l’autre partenaire comme les siens. Ce n’est pas toujours évident ! Mais chacun devrait faire l’effort d’accorder un peu d’attention à la famille de l’autre.

Respect : respectez ce que vous êtes convenus de faire. Traitez la famille de votre épouse ou de votre mari de la même manière que vous aimeriez que la vôtre le soit. Par respect pour vos deux familles, vous devriez éviter du mieux possible de dire du mal des uns et des autres. Cette habitude peut engendrer des frustrations sans que ce ne soit vraiment l’objectif visé. Chacun des conjoints devra préserver une bonne image de sa famille au sein du couple et une bonne image du couple auprès de sa famille. Cette manière de faire est plutôt dans l’intérêt du couple.

Discernement : tout n’est pas bon à dire à tout moment. Parfois, observer le silence, vous sauve des situations difficiles et permet d’éviter les problèmes. Ce n’est donc pas tout ce qui se passe dans vos 4 murs que vous devriez rapporter en famille, même en temps de crise. De la même manière, toute discorde en famille n’a pas forcément besoin d’être évoquée en couple. Comme le dit un proverbe Kamite : « Un homme sage rempli d’abord son cerveau, avant de vider sa bouche ». Ainsi, il convient de bien réfléchir avant de parler ; et ce, dans toutes les situations possibles.

Si vous êtes du genre à penser que rien n’arrive au hasard et que votre vie de couple avec tout ce qu’elle contient de hauts et de bas méritent le sacrifice de votre égoïsme, alors vous êtes partis pour un foyer harmonieux et paisible, même avec une belle-famille à faire grincer les dents ! 

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Le noni pour lutter contre la casse et accélérer la pousse des cheveux

Lire le suivant

Pulp Fashion : les mannequins rondes à l’honneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *