fbpx

La diaspora africaine: les défis

Que ce soit par volonté ou par obligation, vivre loin du pays de ses parents n’est pas toujours chose facile. Les Africains qui se retrouvent hors du continent font face à plusieurs défis les uns aussi complexes et difficiles que les autres.

 

L’intégration

Quoiqu’effective pour certaines personnes au bout de plusieurs années de discrimination, l’intégration n’est pas toujours complète. Il y a aura toujours une situation qui rappelle qu’on n’est pas chez soi. Alors, les Africains qu’importe le pays où ils se trouvent ont toujours une partie de leur cœur qui réclame la terre natale.

L’obligation de réussite

Ici, le secteur d’activité a très peu d’importance. L’essentiel est de s’en sortir. Toutefois, il y en a qui arrivent à se retrouver au sommet grâce à une bonne volonté doublée d’une détermination sans égale. Ainsi, il n’est pas rare de retrouver des Africains dans le cercle décisionnel de plusieurs grandes entreprises de par le monde. Pour ceux-là, il est indispensable d’adopter tous les codes du pays d’accueil.

Cependant et malheureusement pour la plupart, l’apparence est le plus important; ce qui les obligent à accepter des boulots peu honorables pour ensuite de se pavaner devant la famille et les amis restés au pays.

Un œil sur la politique du pays natal

Il est constaté que les Africains de la diaspora réagissent différemment selon le pays d’origine. Si le pays d’origine est toujours à la traine, il est difficile pour l’expatrié de se taire face à une prise de conscience qui n’est pas toujours partagée. Un dialecte ouest-africain dit: « un enfant qui n’a jamais voyagé pense que la cuisine de sa mère est toujours la meilleure ». Pour dire que c’est quand on n’a jamais quitté sa zone de confort qu’on ne réalise pas que les autres font des efforts pour s’améliorer. Loin du pays de ses parents, l’Africain réalise parfois que la gestion faite par les autorités de son pays ne favorise pas un meilleur développement et sans le savoir, il devient rebelle dans son esprit et veut par tous les moyens contribuer au changement. Par conséquent, aidée par la disponibilité des médias en ligne, la diaspora africaine tente d’influencer l’opinion politique africaine.

L’envie de revenir au pays

Dans le but d’y poursuivre leur carrière entamée dans le pays d’accueil, plusieurs cadres de la diaspora africaine font le « come back ». Toutefois, on ne se lèvera pas du jour au lendemain pour décider de rentrer définitivement au pays. Il faut un plan bien défini avec des objectifs bien tracés. Le retour des cadres de la diaspora africaine est une aubaine pour leur pays d’origine. En effet, c’est tout un savoir-faire et plusieurs techniques nouvelles acquises à l’extérieur et qui sont ainsi mis à la disposition de la terre natale. Il est donc nécessaire que les gouvernements soutiennent ces initiatives de retour au pays, car l’Afrique ne peut être développée que par les Africains.

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Nigeria/ Lutte anti-corruption: des juges pris dans le filet de Buhari

Lire le suivant

Côte d’Ivoire/ Le Marocain Cimaf s’installe à Bouaké

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *