fbpx

Kenya/David Sheldrick: là où grandissent les éléphanteaux orphelins du braconnage

Au grand large de Nairobi, la capitale kényane abrite un troupeau de jeunes éléphants. Recueillis au sein de l’orphelinat d’éléphants David sheldrick, ces éléphanteaux font parler d’eux et retiennent par leur tendresse, l’attention de plusieurs touristes.

Le Kenya, grâce à sa biodiversité attire des milliers de visiteurs à travers le monde. Au-delà de tous les atouts dont dispose le tourisme kényan, figure l’orphelinat d’éléphant David Sheldrick. Ce vaste repère de plusieurs hectares abrite des bébés éléphants dont la majorité reste orpheline de mère. Les éléphants très souvent chassées par des braconniers a cause de leur ivoire, meurent à la suite des attaques ; laissant dernière eux des nourrissons encore incapables de vivre seuls. Ces éléphanteaux, une fois retrouvés, sont accueilli avec beaucoup d’amour par l’orphelinat d’éléphants David Sheldrick.

Cet orphelinat dispose de plusieurs spécialistes chargés de veiller non seulement à la sécurité mais aussi a la santé physique des jeunes éléphants recueillis.  Devenu un site touristique très réputé en Afrique orientale, l’orphelinat David sheldrick offre à ses visiteurs une merveilleuse sensation lorsqu’ils les autorisent à donner du biberon aux éléphants. C’est également l’occasion d’expérimenter le rapprochement des bébés éléphants pour les caresser, sentir leur chaleur et partager leurs émotions. Plusieurs visiteurs viennent tisser là, une relation amicale avec ces jeunes éléphants dont la plupart est soit blessée à la jambe et présente une entaille sur le corps ou des défenses arrachées (signe des atrocités orchestrées par les braconniers). Ces éléphanteaux sont nourris au lait dans cet orphelinat pendant près de 8 années avant d’être relâchés dans la nature pour qu’ils réintègrent un troupeau sauvage.

L’orphelinat doit son nom à l’avocat Anglo kenyan David sheldrick qui a, durant toute sa carrière lutté contre le braconnage et dénoncé toutes sortes de violences faites aux éléphants. Ainsi plusieurs éléphants ont pu échapper une mort atroce. Malgré la loi interdisant le braconnage et la vente d’ivoires d’éléphants, cette espèce reste toujours menacée. Cependant grâce aux efforts de l’orphelinat d’éléphants David Sheldrick, on peut tout de même espérer la survie de l’espèce.

Articles du même auteur :

Charles Mossi

Lire le précédent

Trucs et astuces: remèdes naturels contre les règles douloureuses (la dysménorrhée)

Lire le suivant

E-merchant Card : une solution pour les entrepreneurs africains proposée par Africa XYZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *