fbpx

Grammy Awards/ Un quatrième Grammy pour Angélique Kidjo.

quatrième Grammy pour Angélique Kidjo

La 62ème cérémonie des Grammy Awards s’est déroulée ce dimanche 26 janvier 2020 au Staples Center à Los Angeles, Californie. Cette prestigieuse cérémonie a été pleine d’émotion et a rendu hommage à la star des Lakers (NBA), Kobe Bryant, décédé après un tragique accident.

Angélique Kidjo, la diva africaine y a également conquis de nouveau les cœurs des mélomanes. Elle a reçu son quatrième Grammy Awards dans la catégorie «Meilleur Album de musique du monde» grâce à son album «Celia».

Angélique Kidjo et son trophée
Angélique Kidjo et son trophée

Son album «Celia» rend hommage à la diva cubaine de la salsa Celia Cruz, disparue en 2003. Il a été produit par David Donatien, musicien multi-instrumentiste né en Martinique. “La vie est dingue, je suis tellement fier d’avoir remporté le Grammy de la meilleure musique du monde”, a-t-il écrit sur son compte Instagram. “Merci du fond du cœur à Angélique Kidjo et à tous les artistes incroyables qui nous suivent dans cette belle aventure.”

En rude concurrence avec Burna Boy, l’autre star africaine d’origine nigériane qui était pourtant donné comme favori après le succès de son album African Giant aux Etats-Unis, Angélique Kidjo a remporté le trophée et n’a pas manqué de le saluer élégamment:

« Il y a quatre ans sur cette scène, je vous avais dit qu’une nouvelle génération d’artistes venus d’Afrique allait vous prendre d’assaut. Ce temps est venu. Ceci est pour Burna Boy. Burna Boy fait partie de ces jeunes artistes africains qui changent la façon dont notre continent est perçu, et qui montrent que la musique africaine est la base de toutes les musiques ».

Après ce discours lancé au public de Staples Center de Los Angeles, elle les a entraînés pour célébrer ensemble l’Afrique et sur instagram, elle a remercié ceux sans qui rien de tout ça n’aurait été possible : «Merci à mes fans pour le soutien. Je vous aime ! »

Angélique Kidjo avec ce quatrième Grammy est incontestablement une légende. Avec son nouveau trophée en forme de gramophone, la chanteuse béninoise prouve une nouvelle fois qu’elle est une “diva”. Elle continue de nous surprendre par ses performances. Cette diva fait la fierté de tout un continent, l’Afrique.

Articles du même auteur :

Prisca Nellie

Lire le précédent

Santé/Bien être: Profiter de la vie sans nuire à son prochain

Lire le suivant

Martine ROAMBA, une journaliste pleine au Burkina-Faso!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *