fbpx

Ghana/ »One-District-One-Factory” ; la voie vers une plus grande industrialisation

"One-District-One-Factory”; la voie vers une plus grande industrialisation au Ghana

« One-District-One-Factory”; la voie vers une plus grande industrialisation au Ghana

Le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a inauguré vendredi dernier dans la région centrale du pays, deux grandes usines dans le cadre de l’initiative gouvernementale One District One Factory.

Également connue sous le nom de 1D1F, « One District One Factory » est une politique du gouvernement ghanéen qui vise à doter chaque district d’une unité industrielle afin de créer des emplois pour la population. L’objectif final de ce projet de création d’usines et d’industries est de faire avancer le pays vers une plus grande industrialisation.

Cette initiative a été lancée en 2016 et a déjà mis en service plusieurs usines de fabrication notamment dans le domaine de la transformation alimentaire, dans le BTP et bien d’autres industries manufacturières.

APPEB Cylinder Manufacturing Ltd

Toujours sur la voie de l’accélération industrielle, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a officiellement inauguré le vendredi 02 septembre 2022 le « APPEB Cyplinder Manufacturing Company Ltd”, la plus grande usine de fabrication de bouteilles de gaz butane du pays, à Chochoe à Awutu Senya West.

Ladite société a été créée en janvier 2019 pour participer au programme phare d’industrialisation du gouvernement. Quant aux travaux de construction, ils ont démarré il y a trois ans et se sont achevés l’an dernier avec le début de la production commerciale et des opérations en décembre 2021.

Avec une capacité installée de 4 000 à 5 000 bouteilles de gaz (6 kg / 15 kg) par jour pour environ 500 emplois directs, l’usine produit pour le moment quelques 2000 bouteilles par jour avec 250 employés en raison de la demande actuelle du marché.

Soulignons que L’entreprise APPEB importe de l’acier doux de Chine comme principale matière première pour la production.

S’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration le président Akufo-Addo a réitéré l’engagement continu du gouvernement à fournir un soutien stratégique aux sociétés et entreprises, telles que l’APPEB, opérant au Ghana.

« Nous continuerons à améliorer le cadre incitatif existant conçu pour rendre les entreprises désignées 1D1F plus compétitives et durables », a-t-il déclaré.

Selon lui, les incitations qui comprennent des exonérations fiscales, des exonérations de droits d’importation et des bonifications d’intérêts, sont conçues pour aider à renforcer les capacités et la compétitivité de ces entreprises et à les positionner pour une productivité et une efficacité accrues.

Par ailleurs, Il a encouragé les propriétaires et la direction d’APPEB Cylinder Manufacturing Ltd à profiter davantage de ce paquet et à établir des entreprises industrielles similaires dans d’autres régions du pays.

Rikpat Company Limited

La deuxième société, Rikpat Company Limited, située à Gomoa Akotsi est une société ghanéenne indigène qui a nécessité un investissement total de 8 millions de dollars.

Elle peut produire 350 tonnes métriques par jour d’une large gamme de lubrifiants à usage automobile et industriel notamment les huiles moteur de différentes qualités, des liquides de frein, des huiles industrielles, des graisses et des liquides de refroidissement pour radiateurs.

Son excellence Akufo-Addo a déclaré que « RIKPAT » soutiendra les efforts du ministère du Commerce et de l’Industrie pour construire une industrie automobile dynamique dans le pays.

Ainsi, Il a encouragé toutes les institutions publiques à se procurer leurs lubrifiants auprès d’entreprises de fabrication nationales, telles que RIKPAT, car c’était le moyen le plus sûr d’aider l’entreprise à récupérer son investissement, à étendre ses opérations et à créer plus d’emplois.

« Le gouvernement reste déterminé à aider les opérateurs du secteur privé, comme Rikpat, à devenir compétitifs à l’échelle mondiale et à tirer ainsi parti des cadres d’intégration des marchés, tels que la Zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA), dont le secrétariat a été créé et ouvert à Accra » ; a-t-il conclu.

Articles du même auteur :

Edith DAK

Lire le précédent

JAMII LE JEU lance son festival inclusif à la rentrée !

Lire le suivant

Burkina Faso/ Les préparatifs de la seizième édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou vont bon train.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.