fbpx

Gambie-Sénégal : le retour d’une complicité historique

La Gambie renoue avec la démocratie. Elle veut restaurer ses relations diplomatiques à commencer par son premier voisin le Sénégal.

La Gambie isolée de Yahya Jammeh n’existe plus. Aujourd’hui, c’est une autre Gambie ouverte sur l’Afrique et le monde, qui s’affirme. Et pour commencer son retour, quoi de plus normal que de se rapprocher de ses voisins. Le cas de la Gambie est particulier car n’ayant qu’un seul voisin du point de vue géographique: c’est le Sénégal.

Le nouveau président Adama Barrow l’a si bien compris et compte œuvrer afin de restaurer les liens historiques avec le Sénégal. D’abord, c’est par reconnaissance pour le soutien infaillible du Sénégal dans la résolution de la crise créée par Jammeh en remettant en cause les résultats de la présidentielle après les avoir reconnus. Ensuite, il s’agit d’un devoir envers une nation qui s’est retrouvée isolée pendant au moins 22 ans par Yahya Jammeh.

Samedi dernier, la Gambie a célébré ses 52 ans d’indépendance et aussi la ré-investiture du président Adama Barrow. A cette cérémonie qui marque officiellement la prise de fonctions du président élu, le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a été accueilli avec honneur.

« Nous sommes inséparables car nous partageons les mêmes valeurs, le même mode de vie. Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes une famille et ce nous voulons c’est la paix et l’harmonie », a déclaré le président Sall dans son allocution. Ce dernier fut le seul invité à prononcer un discours à part le président élu.

Reconnaissant envers son unique voisin, Adama Barrow espère que les relations entre la Gambie et le Sénégal deviennent « un modèle en Afrique ».

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Serge Gakpe fait ses adieux aux Eperviers du Togo

Lire le suivant

Après l’UA le Maroc veut entrer dans la CEDEAO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.