fbpx

Football/Le Havre pour la relance de l’Ivoirien Wilfried Bony

Wilfried Bony

Absent de la scène footballistique depuis juillet dernier, l’international ivoirien, Wilfried Bony, libre de tout contrat, tente un retour aux affaires. C’est le Havre, avec lequel il s’entraîne depuis peu, qui lui offre la chance de se remettre en selle pour probablement revivre de nouvelles sensations.

A 31 ans révolus, Wilfried Bony, un retour sur la scène fera du bien à l’Eléphant. Depuis quelques jours, l’international ivoirien, ancien joueur de Manchester City en Angleterre, s’entraîne avec le Havre. Depuis son passage à Manchester City, Bony n’a pas pu se trouver un véritable point de chute, naviguant entre Swansea (D2 anglaise) et Al Arabi au Qatar en prêt.

Wilfried Bony est passé international en 2010. Il a participé avec les Eléphants à la Coupe du Monde 2014 et à quatre Coupes d’Afrique des Nations dont celle remportée en 2015 en Guinée Equatoriale. En 58 sélections sous les couleurs de la Côte d’Ivoire, Wilfried Bony a marqué 18 fois. L’attaquant n’a plus joué de match officiel depuis le quart de finale de Coupe d’Afrique perdu par la Côte d’Ivoire face à l’Algérie, le 11 juillet dernier en Égypte.

Wilfried Bony

L’attaquant de 31 ans a connu ses heures de gloire au sein du club Vitesse Arnhem des Pays-Bas de 2012 à 2013. Il a réalisé des performances qui lui ont permis d’être élu meilleur joueur du championnat néerlandais avec un total de 31 buts en 30 matches. Il a été même le joueur le plus cher de l’histoire du club gallois après son transfert à Swansea estimé à environ 13 millions d’euros.

Celui qui a joué 115 matchs sous les couleurs de Manchester City en Premier League, espère se relancer en trouvant un autre point de chute d’où l’acceptation de la main tendue de l’entraîneur du Havre Paul Le Guen.  Selon ce dernier, même s’il n’est pas tout à fait en forme physiquement, Wilfried Bony a tous les atouts pour remonter la pente aussi vite. « Il n’a pas joué depuis un moment, il n’est donc pas en parfaite condition physique, mais il n’est pas si loin que cela », a expliqué le technicien. « Il s’intègre très bien. Vous parlez d’un essai d’une semaine, moi j’aimerais poursuivre un petit peu, je vais en parler avec lui. Je pense qu’il se sent bien ici et on se sent bien avec lui. (…) C’est un joueur qui a des références et ça se sent tout de suite lors des entraînements. Je lui ai proposé de venir ici, je lui ai dit qu’on allait bien s’occuper de lui pour le remettre en forme. Il joue le jeu, il est très agréable et on verra ce qu’on veut faire ensemble», a-t-il poursuivi.

Articles du même auteur :

Folly K.

Lire le précédent

Faut-il battre le frère quand il est faux !

Lire le suivant

7 pires erreurs de marketing des petites entreprises: N°2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.