fbpx

CEPA: comment les jeunes promeuvent la première langue internationale de business en Afrique?

Par: Charlie Mossi

 Première langue internationale des affaires, l’anglais se place en pole position avec un tiers de la population mondiale capable de la comprendre.  En effet, avec une utilisation généralisée, la majorité des échanges s’effectuent dans la langue de Shakespeare, aussi bien sur le web qu’à l’oral. C’est aussi la deuxième langue la plus parlée au monde. L’anglais représente beaucoup plus qu’une simple matière dans les écoles francophones. Sa promotion est justement le but principal de Antoine DEKPO, Président fondateur du Culture and English Promotion Association (CEPA). Ce jeune togolais après l’octroi de son WASSSCE (West Africa Senior Secondary School Examination) au Ghana, décide de rejoindre sa terre natale avec la brillante idée d’organiser chaque année par le biais de son association un jeu concours dénommé Challenge.

CEPA : un début difficile

Créée en décembre 2010, le CEPA obtiendra une existence officielle trois ans plus tard, marquant ainsi le début de ses activités. Le jeune entrepreneur, qui la dirige alors, ne tarda pas à offrir à la jeunesse estudiantine la première édition de son jeu concours CHALLENGE. Il s’entoure d’une équipe courageuse et disciplinée et parvient à surmonter les obstacles financiers qui se mettaient en travers de son chemin. L’insuffisance des matériels de sonorisation, le problème du transport des candidats et l’indisponibilité d’une salle adéquate à l’évènement furent les défis quotidiens du CEPA. Mais cela n’a pu empêcher l’équipe de poursuivre l’aventure jusqu’ à la 7ème  édition avec l’appui de l’ambassade des USA.

 Des objectifs atteints après sept années d’expérience

Le constat est évident. Une grande partie des élèves ayant eu écho de ce concours ont finalement ouvert les yeux sur l’importance capitale de la maitrise de la langue anglaise et la nécessité d’une solide culture générale anglaise. Au-delà de l’ambiance et des connaissances partagées, les grands lycées de la capitale du Togo n’ont jamais quitté le podium les mains bredouilles. D’innombrables prix récompensant non seulement l’excellence des candidats jusqu’à la troisième place mais aussi l’endurance du meilleur professeur comme des enveloppes et des kites offertes par quelques sponsors ont fait la joie des participants.

CEPA est passé à l’International

Le CEPA- TOGO  est devenu aujourd’hui CEPA International par la détermination de cette association de toucher d’autres horizons francophones. En effet il a fallu commencer tout bas en couvrant uniquement qu’une dizaine d’écoles de la région maritime au Togo pour les premières éditions avant de se propulser vers d’autres régions à l’intérieur du pays. Aujourd’hui, la conquête des pays voisins par ce fabuleux projet continue d’émerveiller jusqu’à ce jour les amoureux de la langue anglaise. On a même pu assister à une grande finale a la 5ème édition opposant le champion du Togo école Emmaüs à la UFUK international du Benin. Une très belle compétition rempotée par l’école Emmaüs du Togo dont le souvenir émerveilles encore les mémoires. CEPA offre également des voyages internationaux à but touristique et éducatif aux heureux gagnants de la compétition.

A Long terme, conquérir l’Afrique pour la langue anglaise

L’association dispense des cours d’anglais a la jeunesse dans les milieux ruraux. La CEPA compte également s’implanter dans d’autres pays et faire profiter des bienfaits de ce concours a toute l’Afrique entière. Mais le manque de moyens financier et matériels puis l’absence de soutiens d’importance, rendent cette tâche plus difficile. Pour le CEPA, aucun sacrifice n’est trop grand lorsqu’il s’agit d’imbiber les jeunes francophones dans les rouages de la première langue de business de notre planète. Développer la culture de l’excellence aux près de la jeunesse et un amour inouï pour la langue anglaise mérite tous les soutiens, rappelle le responsable du CEPA. La 7ème édition qui devra se dérouler à l’université de Lomé au Togo n’attend que la fin du Covid-19 pour se déployer. C’est également l ‘occasion de remercier toutes ces entreprises et universités privées qui ont œuvré pour l’éducation de la jeunesse.

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Musique: deux proches de Bob Marley réunis sur un album événement

Lire le suivant

Cameroun/Football: Le vibrant hommage de l’OM à Zambo Anguissa

One Comment

  • Je remercie l’association pour tout l’éffort qu’il a déployé pendant toutes ces années pour la bonne réussite de cette compétition de grande envergure.
    Plus d’encouragement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *