fbpx

Un bracelet connecté pour éviter la mortalité infantile

Arreytambe Tabot, ingénieur informatique camerounais a inventé un bracelet intelligent. Celui-ci a pour objectif de faciliter les suivis de grossesse.

“Améliorer le suivi des grossesses des femmes africaines”, voilà la mission poursuivie par Arreytambe Tabot en mettant en place ce “bijou médical”. Le bracelet intègre une combinaison de commandes vocales ainsi qu’une technologie d’identification utilisant la fréquence radio déjà utilisé au Nigeria. Il est donc capable de collecter les informations sur l’état de santé de la femme enceinte et par la même occasion sur celui du bébé.

Ainsi, “chaque fois que la femme retourne au centre de santé local, on vérifie le bracelet, et s’il y a un changement, il est enregistré”; a expliqué M Tabot. Cette innovation devrait permettre de lutter contre la mortalité infantile mais aussi maternelle en Afrique. Et pour cause, le continent détient le record des mortalités maternelles et infantiles à cause notamment de l’absence de moyens financiers et aussi d’un manque d’informations à l’endroit des femmes enceintes.

Arreytambe Tabot et son équipe ont reçu le soutien financier de la part de l’Institut africain Nelson Mandela pour la Science et la Technologie afin de lancer la production de ce bracelet intelligent. Celui-ci devrait être vendu à un coût accessible.

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Accident de train: 79 morts, deuil national ce lundi

Lire le suivant

Le “Sfenj” marocain parmi les meilleurs aliments de rue au monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *