fbpx

Cameroun/ le cardiopad ou la tablette au secours de la cardiologie

Cardiopad_MyAfricaInfos

Cardiopad_MyAfricaInfos

Le CardioPad est une tablette tactile qui possède des applications embarquées à usage médical. Monté au Cameroun et lancé sur le marché depuis 2016, le CardioPad fut créé en réponse de la crise des ressources humaines pour la santé que traversent la plupart des pays africains y compris le Cameroun. Classée depuis sa sortie parmi les cinq grandes innovations africaines qui peuvent devenir mondiales, revenons sur l’historique, le fonctionnement et l’accueil de cette excellente invention du camerounais Arthur Zang.

Historique de la création du CardioPad

D’après l’organisation mondiale de la santé, le Cameroun fait partie des nations africaines qui traversent une crise des ressources humaines pour la santé. L’institution estime que le ratio médecin/habitant du pays, est d’environ 1,1 médecin et 7,8 infirmières et sages-femmes pour 10 000 habitants.
Pour lutter contre ce phénomène, commun à plusieurs pays africains et qui entraîne de nombreux décès chaque année, Arthur Zang, un jeune ingénieur camerounais, imaginera un outil spécialisé dans la détection des maladies cardiaques : le cardiopad.

Arthur_Zang_Cardiopad_MyAfricaInfos
Arthur_Zang_Cardiopad_MyAfricaInfos

Tout a commencé en 2009 alors que Arthur Zang était encore étudiant en informatique à l’école polytechnique de Yaoundé. En respect des règles pédagogiques, l’ingénieur était admis stagiaire au sein du service de cardiologie. Etonné par l’utilisation, au XXIe siècle, d’électrocardiogramme papier, il se proposera pour concevoir un logiciel utilisable sur ordinateur.

L’idée est de reproduire sur une tablette informatique un électrocardiogramme, dans la perspective de le rendre accessible, via internet, à un cardiologue capable d’analyser à distance les données enregistrées. Fréquence des pulsations ou encore durée des intervalles entre deux battements, ces informations sont calculées, visualisées et enregistrées par cette tablette et peuvent être simultanément transmises à distance à un cardiologue afin que celui-ci établisse un diagnostic.

« Le Cardiopad, ça permet d’avoir tout d’un coup un nombre assez important de patients nécessitant des soins de cardiologie qui trouvent directement une solution à leur problème quelle que soit la distance de ceux-ci avec les cardiologues » commentait à cet effet Alain Bala, cardiologue dans l’un des principaux centres de santé du pays. Une invention révolutionnaire dans un pays qui comptait en 2017, seulement 60 cardiologues pour 22 millions d’habitants.

Fonctionnement du CardioPad

Cardiopad_MyAfricaInfos
Cardiopad_MyAfricaInfos

La tablette présente les fonctions suivantes :

  • examens ECG (acquisition du signal sur le patient, numérisation, traitement, affichage et impression du rapport d’examen) ;
  • transmission à distance et par le réseau GSM des résultats des examens aux cardiologues ;
  • présentation sur une interface ;
  • stockage des informations et notifications, dans une base de données SQL ;
  • monitoring à distance.

Bref la tablette inventée au Cameroun par l’ingénieur en système informatiques Arthur Zang, enregistre et analyse l’activité cardiaque d’un patient.

L’acceuil du CardioPad au Cameroun et à travers le monde

Cardiopad_MyAfricaInfos
Cardiopad_MyAfricaInfos

La commercialisation du cardiopad fut lancée en janvier 2016 à un prix d’environ 3200 $. Ce projet a été possible grâce à de nombreux financements participatifs et à un soutien de l’Etat qui représentait en 2017, 40% des ventes de l’entreprise avec une commande de 82 millions de francs CFA, destinée notamment à alimenter des centres de santé publics. Ce nouvel outil a également commencé à s’exporter avec des ventes au Gabon, en Inde et au Népal.

Cette invention équipe quelques hôpitaux et reçoit une bonne couverture médiatique. Le Cardiopad a été exposé au Forum sanitaire de Genève en Suisse, lors de la rencontre internationale consacrée aux innovations en matière de soins de santé, qui s’est déroulée du 19 au 21 avril 2016.

Arthur Zang a fabriqué une tablette tactile médicale permettant aux populations éloignées des centres de soins de passer un examen cardiaque et diminuant ainsi le taux de mortalité des malades cardio-vasculaires. Il ouvre une ­nouvelle ère pour les soins cardiaques dans les pays en voie de développement. Lauréat des Rolex Awards, il est classé par « Forbes » parmi les dix personnalités qui bâtiront l’Afrique de demain. Nous souhaitons plus de succès à cette prodigieuse invention et nous encourageons nos États africains à fortement accompagner nos ingénieurs dans leurs recherches.

Articles du même auteur :

Delali Adzika

Lire le précédent

La recette de “Banana bread”

Lire le suivant

Djaili Amadou Amal triomphe au Goncourt des lycéens avec son roman ‘’Les impatientes’’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *