fbpx

Business/ Nicolas Fakhry, un entrepreneur part du Mali pour conquérir l’Afrique

Alors que le monde du business peine à se relever des séquelles du Coronavirus,
l’AssurLand Africa Ltd, une entreprise fondée au Mali, affûte ses armes pour
poursuivre son expansion à travers l’Afrique. Elle se fixe l’objectif «d’accroître sa
couverture géographique au-delà de la zone UEMOA» au cours des trois prochaines
années.

«Le Mali a été le point de départ de notre stratégie de croissance», confie Nicolas Fakhry,
PDG de la société AssurLand Afrique Ltd. Cette entreprise d’assurance, créée il y a 14
ans, est désormais présente dans plusieurs pays africains car «Bamako n’est plus la ville
dans laquelle le groupe enregistre le plus important chiffres d’affaires». La capitale
malienne conserve, néanmoins, une place importante pour son fondateur. Nicolas Fakhry
est fière d’une chose: l’esprit de résilience qui anime ses équipes avec une forte dose
d’innovation. C’est avec cette ambition qu’AssurLand Africa Ltd a racheté les filiales
africaines du groupe de courtage français April notamment au Sénégal et en Côte d’Ivoire.
«Nous avions souhaité élargir notre présence dans la sous-région avec un volet digital en
capitalisant sur l’expertise des filiales rachetées» a indiqué Nicolas Fakhry, un entretien
accordé à notre rédaction.Cependant, les difficultés administratives liées à l’implantation
d’autres filiales constituent des freins à l’émancipation des entreprises.«Certaines règles
ne jouent en faveur de l’intégration régionale ou continentale et ne facilite pas l’accès des
acteurs d’un marché à un autre», indique-t-il. Le PDG de l’AssurLand espère une évolution
des cadres réglementaire favorisant le libre- échange continentale pour permettre «une
meilleure intégration et plus de flexibilité dans l’entrée de nouveaux marchés».

Lire aussi: TOGO/ IHF-APPEL : 3ème session Internationale de certification en Suivi-Évaluation et Métier de Consultant

La meilleure stratégie: la diversification des portefeuilles

L’AssurLand avec son approche orientée vers «la satisfaction client» a une clientèle
plurielle. Elle cible, en effet, la clientèle d’Affaires, les PME, les Grands Comptes, les ONG
ainsi que les institutions. Son système de management pour fidéliser ses équipes est «la
proximité, l’écoute et la promotion» et son turnover pour permettre aux salariés d’évoluer
est axé sur la promotion du mérite. «Nous investissons énormément dans le capital
humain par des formations et des sessions de coaching. Nous sommes très attachés à la
promotion en interne des meilleurs profils et collaborateurs et à l’ancrage local et culturel
de nos managers qui sont tous issus du pays dont il dirige la filiale», a déclaré Nicolas
Fakhry.
Ce dernier, issu d’une famille d’industriels, a créé la société AssurLand après avoir été
agent général d’une compagnie d’assurance au Mali. Etant courtier, à l’époque, il a eu la
chance d’avoir des clients (miniers) qui lui ont fait confiance et donné mandat sous-
régional pour mettre en place un programme international.«L’idée de mon expansion
panafricaine est partie de ce point» a affirmé cet entrepreneur, qui travaille à atténuer les
impacts de la pandémie de la Covid-19 sur ses affaires.
Pour ce qui est de la croissance, ses perspectives restent inchangées pour les années à
venir. L’entreprise entend ainsi accroître sa couverture géographique pour ses trois
prochaines années au-delà de la zone UEMOA, diversifier l’offre portée par le digital et
d’accroître le taux d’acquisition de la clientèle des particuliers. Il faut dire que la demande
est forte dans ce secteur dans un continent qui comptera près de 2 milliards d’habitants
d’ici 2050.

Articles du même auteur :

Rudy Casbi

Contributeur sur MyAfricaInfos.com

Lire le précédent

Des masques visages faits maison à base d’argile

Lire le suivant

RDC/ Ferré Gola annonce un nouveau titre pour bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *